La baie d’Acai : une alternative à la Cranberry

Gabrielle Chamouleau
Très populaire au Brésil et aux Etats-Unis, la baie d’Acai (ou « Acai Berry ») est en train de conquérir les marchés des consommateurs européens, au même titre que la désormais bien connue baie de Cranberry. Son goût sucré et acidulé rafraîchira vos boissons et vos desserts estivaux.
Issue des palmeraies d’Acai des forêts d’Amazonie, la baie d’Acai, dont les propriétés sont très variées, connaît un succès croissant auprès des consommateurs européens.

Issue des palmeraies d’Acai des forêts d’Amazonie, la baie d’Acai, dont les propriétés sont très variées, connaît un succès croissant auprès des consommateurs européens.
©Fotolia

Une baie plaine de vertus


De couleur violet très foncé, pas plus grande qu’un grain de raisin, elle pousse sur les palmeraies d’Acai qui parcourent les forêts amazoniennes d’Amérique latine.


Ses aspects nutritionnels sont aussi nombreux que variés et bénéfiques.


La baie d’Acai, très riche en antioxydants (20 fois plus que les grains de raisin rouge), participe à la stimulation du métabolisme et des échanges cellulaires à l’origine de la régénération de l’épiderme et du tissu musculaire. Sa consommation permet donc de lutter contre les maladies cardiovasculaires, le vieillissement prématuré de la peau et les désagréments d’une digestion difficile.


Son importante concentration en zinc, en magnésium, en vitamines A, D et E, en fibres et en omégas 3 et 9, qui augmente la sensation de satiété et fait baisser les taux de cholestérol et de glycémie (ou présence de sucre dans le sang, normalement stabilisée grâce au bon fonctionnement du pancréas) des personnes bénéficiant d’un régime amincissant, participe à l’essor de sa popularité en Europe.


 


Commercialisation et consommation


Avec une valeur nutritionnelle très attractive (100 grammes de baies d’Acai contiennent environ 52,2 g de glucides, 33 g de lipides, 8 g d’acides aminés, des antioxydants et des phytostérols), l’Acai Berry est aujourd’hui commercialisée sous forme de produits dérivés et de compléments alimentaires, tels que des purées, des boissons, des confitures, des milk-shakes et des pilules.


Idée de recette fraîche et sucrée pour consommer un en-cas durant la saison estivale : la soupe d’Acai Berry, à base de pulpe de baie d’Acai, que l’on peut se procurer via internet (le site http://www.acai.org/ répertorie les offres les plus sécurisées, selon la consistance du produit à base de baie d’Acai que vous souhaiteriez acheter). Il suffit d’en placer environ 50 g dans un mixer, avec 6 fraises, une banane et un yaourt, avant de tout réduire en une purée homogène à conserver au frais. Parfait pour le petit déjeuner, en fin de repas, ou à tout moment de la journée.