En passant par la Lorraine : le Munster laitier

Alix Baboin-Jaubert
Ce munster est fabriqué dans sept départements : le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges, la Meurthe et Moselle, la Moselle, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort. A base de lait cru ou pasteurisé, il entre dans la famille des pâtes molles à croûte lavée.
Le Munster AOP

Le Munster AOP
©Cidil www.imagesdelait.com

Présentation.

Comme ses cousins, le munster fermier ou le munster au cumin, ce fromage est apparu en 855 au sud du massif vosgien, dans la vallée de la Fecht ou vallée de Munster. Il est affiné pendant au moins vingt et un jour dans une cave ventilée, où il est retourné et lavé tous les deux jours. Sous forme cylindrique, le munster mesure 13 à 19 cm de diamètre et 2,5 à 8 cm d'épaisseur. Il pèse entre 450 et 1,5 kg.





Dégustation.

Sa croûte lisse et humide, passe du jaune orangé au rouge orangé. A l'intérieur, la pâte est souple et onctueuse sous les doigts. Son odeur forte et sa saveur franche et relevée sont caractéristique des croûtes lavées. Dégustez-le sur du pain de campagne avec du raisin noir. Accompagnez-le d'une bière fraîche ou d'un pinot noir.