Bollinger Rosé et fraises chez Hugo et Victor

Marie-Laure de Vienne
Pour les beaux jours, Hugo et Victor, le nouveau pâtissier du VIIème arrondissement, marie subtilement le champagne rosé, un Bollinger, avec des desserts à la fraise et des bonbons de chocolat fruités.
Julia Roberts s'en lècherait les babines !

Julia Roberts s'en lècherait les babines !
©DR

Champagne rosé et fraises : cela fait immédiatement "tilt" et un souvenir cinématographique fuse. C’est Pretty Woman et Julia Roberts qui sortant de son trottoir ignore ( et cela est normal ) les subtilités des associations gustatives. A défaut d’apprécier la délicatesse du mariage, la sublime actrice se démène avec du fil dentaire et des pépins de fraise coincés dans ses dents !



Elevons le débat ! Hugues Pouget, le chef pâtissier d’Hugo et Victor, a pensé, lui, à la belle association et s’est pacsé avec Bollinger pour une durée limitée, celle des bonnes fraises, jusqu’à la fin août.



Au champagne d’excellence depuis 175 ans, il marie donc un mille-feuille à la fraise, un minestrone de fraises sur crumble croquant et marmelade, une tarte et son mousseux de fraises, une bouchée de chocolat avec une ganache à la pulpe de fraise.



Hugo et Victor, 40 bd Raspail 75007 Paris

www.hugovictor.com

Gâteau individuel : 5, 80 €

Tarte pour 4 pers. : 28 €

Boîte de 12 chocolats : 18 €