Fourchette et intrigue

Alix Baboin-Jaubert
Ou le lecteur est embarqué dans une histoire assez drôle, bien que tragique puisqu’elle se termine (ou commence, c’est selon ! ) par la mort d’un homme.
Méfiez-vous des fourchettes !

Méfiez-vous des fourchettes !
©DR

Au fil des pages, on retrouve d’après les sonorités des cuisiniers très connus, soucieux de leur réputation. Ils s’emberlificotent dans un roman, mené de main de maître par une dame de leur connaissance…



Bref, on ne peut pas en dire plus, de peur de dévoiler l’intrigue…



Il n’est que d’aller le lire pour se distraire un brin en se gaussant un peu de ces grands chefs si médiatisés et si médiatiques.



Restez dans vos cuisines, messieurs, pour ne pas vous exposer à cette bouffade !



L’auteur Nicolas d’Estienne d’Orves, écrivain et critique littéraire, signe là un texte déjanté, bien fait pour nous enchanter.



Coup de Fourchette, de Nicolas d’Estienne d’Orves, Les Editions du Moteur, 9,50 €