Spontex lance la gamme d’éponges « it sponges »

Clément Martin
Allié du ménage depuis 1932, l’inventeur de l’éponge cellulosique Spontex propose une nouvelle gamme, comme autant d’accessoires de mode incontournables : les quatre « it sponges ».
L’éponge « Prête à Tout » est la plus polyvalente, comme un « it bag » qui accessoirise n’importe quelle tenue à toutes les saisons. Sa charge moyenne abrasive lui permet d’être employée au quotidien, pour se frotter à tous les terrains.

L’éponge « Prête à Tout » est la plus polyvalente, comme un « it bag » qui accessoirise n’importe quelle tenue à toutes les saisons. Sa charge moyenne abrasive lui permet d’être employée au quotidien, pour se frotter à tous les terrains.
©DR

Venant à peine de fêter ses 80 ans, l’entreprise française Spontex ne se repose pas sur ses lauriers, en cherchant à se renouveler constamment pour correspondre aux attentes de chacun. Connue comme la marque au hérisson, elle tend à se diriger dans le sens de l’écologie et du développement durable. En effet, ses éponges sont fabriquées en cellulose extraite de pâte de bois 100 % biodégradable, alors que les fibres et cotons sont 100 % recyclés. Toujours en quête d’innovations, Spontex lance une nouvelle gamme, où la couleur est à la fête, afin d’élargir le champ de ses applications.


L’éponge « Super Costaud » est prête à affronter les surfaces les plus incrustées, à l’image de talon haut arpentant le bitume. Avec sa forte charge abrasive, elle vient à bout des grilles de four, des casseroles brûlées ou des plats à gratin.

L’éponge « Super Costaud » est prête à affronter les surfaces les plus incrustées, à l’image de talon haut arpentant le bitume. Avec sa forte charge abrasive, elle vient à bout des grilles de four, des casseroles brûlées ou des plats à gratin.
©DR


Au nombre de quatre, ces éponges nouvelle génération sont présentées comme des articles de mode, avec pour appellation les « it sponges » :



  • « La Super Costaud » prend les allures d’un stiletto, qui est assez résistante pour arpenter toutes les surfaces même le pavé parisien. Avec courage et témérité, elle vient à bout des grilles de four, des casseroles brûlées et des plats à gratin les plus incrustés, grâce à sa charge en abrasifs forts.

  •  « L’Hyper Sensible » joue sur la douceur d’une surface, qui rivalise avec celle des ustensiles de maquillage. Idéale pour les surfaces les plus fragiles, elle saura entretenir le verre, la vitrocéramique ou l’inox, où le nettoyage devient presque une caresse. Sa composition de résine et de latex est dépourvue de charges abrasives, afin d’astiquer sans rayer.

  • « La Prête à Tout » se présente comme le « it bag » de la saison qui, se mariant avec toutes les tenues, servira à toutes les utilisations. L’accent est mis sur sa polyvalence, grâce à une charge moyennement abrasive. S’utilisant au quotidien, elle devra toujours être à portée de main, pour se dégainer à la moindre contrariété.

  • « L’Assoiffée » possède un pouvoir d’absorption optimal pour essuyer et nettoyer, qui pourrait transformer sa surface en véritable champ de fleurs. Constituée exclusivement de coton, elle est idéale lorsqu’il s’agit de la mettre en contact avec des liquides, pouvant boire jusqu’à 20 fois son poids à sec.


L’éponge « L’Hyper Sensible » ressemble à un accessoire de maquillage, dont la douceur se fait comme une caresse sur la peau. Dépourvue de charges abrasives, elle permet de nettoyer les surfaces délicates, sans rayer.

L’éponge « L’Hyper Sensible » ressemble à un accessoire de maquillage, dont la douceur se fait comme une caresse sur la peau. Dépourvue de charges abrasives, elle permet de nettoyer les surfaces délicates, sans rayer.
©DR


A l’image des mousquetaires d’Alexandre Dumas, les quatre nouvelles éponges de Spontex tenteront de remplir les missions les plus ardues, avec pour seule devise : « Une pour toutes et toutes pour une. »


www.spontex.fr


L’éponge « Assoiffée » joue sur le pouvoir de l’absorption, à tel point qu’on pourrait y cultiver un jardin. Dès un contact avec un liquide, elle l’absorbe jusqu’à 20 fois son poids à sec.

L’éponge « Assoiffée » joue sur le pouvoir de l’absorption, à tel point qu’on pourrait y cultiver un jardin. Dès un contact avec un liquide, elle l’absorbe jusqu’à 20 fois son poids à sec.
©DR