Burger suisse à la Raclette du Valais et ses frites de patates douces

Alexandre Locollos
Devenu un fromage AOC en 2003, la Raclette du Valais joue sur une tonalité florale, avec un goût frais et laiteux. Dans cette recette, le fromage se plaît à fondre dans un burger, qui vous changera des fast-foods.
Revisitez le burger avec le fromage suisse AOC la Raclette du Valais. Son généreux fondant enveloppe une bonne pièce de viande haché. Même les frites de pomme de terre sont substituées au profit de la patate douce, au léger goût sucré.

Revisitez le burger avec le fromage suisse AOC la Raclette du Valais. Son généreux fondant enveloppe une bonne pièce de viande haché. Même les frites de pomme de terre sont substituées au profit de la patate douce, au léger goût sucré.
©DR

Les Alpes valaisannes sont à l’origine de la raclette, en tant que fromage, mais aussi de la raclette, en tant que recette. Selon la légende, après une dure journée de travail et transi de froid, un certain Léon se prend d’une fringale, en cuisinant un repas chaud sans ustensile. Il a l’idée ingénieuse de faire chauffer son fromage directement au-dessus de la flamme. Si la tradition est ancienne, le nom de raclette ne date que de 1909, lors de l’Exposition Cantonale valaisanne, grâce au poète Perollaz. Le fromage Raclette du Valais est issu d’un lait de vaches nourries de la riche flore régionale, ce qui a une nette incidence sur son goût. Entreposé sur une planchette en bois brut de sapin rouge, l’affinage du fromage dure entre 3 et 4 mois, où il est brossé régulièrement avec de l’eau salée. Ce fromage gras à pâte mi-dure se décline en meules de 29 à 31 cm, pour un poids de 4,8 à 5,2 kg. La saveur de la Raclette du Valais est incomparable avec sa note acidulée, où les arômes de plantes et de fruits sont à la fête.


Fromage AOC depuis 2003, la raclette du Valais se distingue par une saveur aux tonalités florales, fondant sur le palais dans une texture laiteuse pleine de fraîcheur.

Fromage AOC depuis 2003, la raclette du Valais se distingue par une saveur aux tonalités florales, fondant sur le palais dans une texture laiteuse pleine de fraîcheur.
©DR


Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes


Ingrédients pour 4 personnes :

300 g de Raclette du Valais AOC

2 patates douces

De l’huile de friture

4 pains Bagels au pavot

2 tomates « cœur de bœuf »

1 oignon rouge

Quelques belles feuilles de salade verte

4 steaks hachés de bœuf de 100 g chacun

4 cuil. à café de moutarde à l’ancienne

Du poivre du moulin

Un peu de fleur de sel.


Préparation :


Éplucher les patates douces et tailler de belles frites fines.


Couper les pains Bagels en deux. Couper la tomate en rondelles. Laver et effeuiller la salade verte, et faire de belles lamelles de Raclette du Valais AOC. Une fois tous les ingrédients préparés, enfourner les pains, pendant 3 minutes, jusqu'à ce qu’ils soient dorés.


Faire chauffer l’huile de friture et y plonger les frites pendant 10 petites minutes pour les dorer à souhait. Réserver au chaud.


Cuire les steaks à point à la poêle.


Préchauffer le four à 180°C.


Déposer sur le fond de chaque pain une cuillerée de moutarde à l’ancienne, une feuille de salade, quelques rondelles d’oignons rouges, une rondelle de tomate, un steak, et terminer par une belle tranche de Raclette du Valais AOC.


Déposer enfin le couvercle du pain. Renouveler l’opération pour chaque pain.


Dégustez les burgers suisses sans attendre, accompagnés de frites de patates douces salées avec un peu de fleur de sel.


www.fromagesdesuisse.com