Épaule d’agneau au cerfeuil et au pleuric

Soisick Boulch
Une recette très parfumée qui embaume la cuisine et réveille les papilles. Le pleuric est une herbe belle iloise et sauvage qui pousse dans les prés bordant le littoral insulaire.
L'épaule agneau cuit doucement avec les parfums des herbes sauvages de l'île

L'épaule agneau cuit doucement avec les parfums des herbes sauvages de l'île
©Claude Prigent

Pour 4 personnes

Préparation : 5 minutes

Marinade : 2 heures

Cuisson : 1 heure



1 épaule d’agneau

4 c. à soupe d’huile d’olive

1 c. à soupe de cerfeuil haché

1 c. à soupe de pleuric frais ou séché

Sel, poivre






  • Mettre la viande dans un plat, arroser d’huile d’olive et recouvrir de cerfeuil et de pleuric.

  • Saler et poivrer. Recouvrir le plat d’une feuille plastique alimentaire.

  • Laisser mariner 2 heures au réfrigérateur en retournant la viande plusieurs fois.

  • Préchauffer le four à 200 °C.

  • Filtrer la marinade au chinois.

  • Placer l’épaule d’agneau dans un plat allant au four, l’arroser de la marinade filtrée.

  • Cuire 1 heure.

  • Servir avec des beignets de fleurs de courgettes en été ou un sauté de girolles.




Extrait de « Le carnet de cuisine de Belle Ile » par Soisick Boulch, photographies de Claude Prigent aux éditions Le Télégramme, 15 euros