Fondue savoyarde Moitié-Moitié

Alexandre Locollos
Traditionnelle et conviviale, la fondue savoyarde repose sur un principe simple : tremper des petits morceaux de pain dans un caquelon de fromage fondu à l'aide d'une longue fourchette.
Ambiance conviviale et festive garantie avec une belle fondue savoyarde, mais attention aux gages !

Ambiance conviviale et festive garantie avec une belle fondue savoyarde, mais attention aux gages !
©DR

Pour éviter de figer le fromage dans les estomacs ( !), on l’accompagne traditionnellement de vin blanc de Savoie comme l’Apremont, le Chignin ou encore les Abymes.  Hormis le fromage et les morceaux de pain, on peut agrémenter la fondue de cornichons, de petits oignons au vinaigre, de pommes de terre ou encore de charcuterie.


Rendue mythique par l'équipe des "Bronzés", la fondue est synonyme d’ambiance garantie, mais attention de ne pas perdre son morceau de pain dans le caquelon sous peine de gage. Au premier bout de pain égaré, vous devrez par exemple faire le tour de la maison à cloche pied, mais au troisième, il se peut que les choses se corsent cruellement comme dans  "Astérix chez les Helvètes" où le convive était condamné à être plongé dans le lac Léman avec une pierre attachée aux pieds.


 


Pour 4 personnes


Temps de préparation : 20 minutes


Ingrédients:



  • 400 g de Gruyère AOC suisse (8 mois d’âge)

  • 400 g de Vacherin Fribourgeois AOC (4 mois d’âge)

  • 700 g de pain de campagne coupé en gros dés

  • 1 gousse d’ail

  • 30 cl de vin blanc sec

  • 1 petit verre de kirch

  • 3 cuillères à café de fécule

  • Poivre du moulin


Préparation :


Frotter le caquelon avec l’ail.


Délayer la fécule avec le vin blanc et porter le mélange à ébullition.


Ajouter le gruyère AOC suisse et le vacherin fribourgeois AOC grossièrement râpés et faire fondre à feu doux en remuant continuellement à l’aide d’une spatule.


Assaisonner de poivre et de kirch, selon les goûts.


Quand la consistance est crémeuse, placer le caquelon sur le réchaud avant les premiers signes d’ébullition et maintenir à température.


Pour déguster, piquer un morceau de pain sur une fourchette à fondue, et la plonger dans le caquelon tout en remuant régulièrement pour maintenir une texture homogène.


 


Conseils :


Veillez à servir du pain rassis de la veille, afin d’éviter que le pain ne se détache de la fourchette ou ne se défasse au contact du fromage fondu.  Et si vous ne supportez pas le vin blanc, un bon cidre escortera bien volontiers votre fondue.


www.gruyere.com


www.vacherin-fribourgeois-aoc.ch