Gaspacho à l’andalouse

Nathaly Nicolas-Ianniello
Pour 10 personnes

Préparation : 30 min
Marinade : 3 à 4 h
Cuisson : 2 min

Liste des ingrédients

2 kg de tomates elles doivent être bien mûres
3 gousses d’ail pelées
400 g de mie de pain sans la croûte
500 g de concombre les petits à la peau régulière et français sont meilleurs que les longs à la peau lisse venant souvent de serre
300 g de poivron rouge
4 petits oignons blancs
8 cl de vinaigre de Xérès
5 cl de vinaigre blanc de vin et non d’alcool ou de mirin
25 cl d’huile d’olive la meilleure pour le gaspacho une fruitée verte
Sel
Poivre
Le Gaspacho andalou

Le Gaspacho andalou
©Nathaly Nicolas-Ianniello

1. Emiettez la mie de pain dans un saladier et imbibez-la des deux vinaigres. Réservez à température ambiante durant 3 à 4 h.

2. Lavez les tomates. Faites chauffer une grande casserole d’eau. Au premier bouillon, plongez les tomates entières dans l’eau bouillante. Attendez environ 2 minutes. Sortez-les sans les abîmer avec une écumoire. Plongez-les immédiatement dans un récipient rempli d’eau froide et de glaçons. Laissez les 5 minutes. Sortez-les et posez-les sur un papier absorbant. Pelez-les. Coupez les tomates en quatre, enlevez le plus gros des pépins.

3. Epluchez le concombre, épépinez-le et coupez-le en tronçons.

4. Epluchez l’ail et l’oignon.

5. Epluchez les poivrons. Epépinez-les, enlevez les parties blanches avec un couteau pointu, et coupez-les en morceaux.

6. Mélangez tous les légumes, recouvrez d’huile d’olive. Réservez de côté, au frais.

7. Quand la mie est fermentée, au bout de 3 ou 4 h, mixez les légumes en purée fine. Ajoutez petit à petit, la mie de pain fermentée.

8. Re-mixez le tout. Rectifiez l’assaisonnement en salant et poivrant. Réservez au frais jusqu’au service.



Ce gaspacho peut se préparer la veille et peut se consommer durant les 48 h qui suivent, sans problème, à condition d’être placé au réfrigérateur.



Utilisez bien du vinaigre et non pas de l’eau sur le pain. Le but n’est pas simplement d’humecter la mie, mais de la faire fermenter. En revanche, si le pain ne paraît pas assez humide, ajoutez de l’eau par petites quantités, en gouttes.



www.espritcuisine.com