Tajine de joue de bœuf aux pruneaux et amandes

Christian de Rivière
La joue de boeuf passe pour être un mets de choix, souvent cuisinée dans un hachis Parmentier.
Le tajine désigne à la fois le contenant et le contenu !

Le tajine désigne à la fois le contenant et le contenu !
©2009 DR

Préparation : 15 min

Cuisson : 3 h



Pour 4 personnes :

- 1 kg de joue de bœuf

- 3 oignons

- 1 c. à soupe rase de Ras el hanout ou épices à couscous

- 4 c. à soupe d’huile d’olive

- 20 pruneaux

- 100 g d’amandes entières mondées

- 1 c. à soupe d’huile de tournesol

- 1 bouquet de coriandre fraiche

- 200 g de couscous extra-fin

- 30 g de beurre

- sel et poivre



Couper la joue en cubes de 3 cm de côté environ.



Eplucher les oignons et les émincer finement.



Dans une cocotte ou un plat à tajine, faire dorer à l’huile d’olive la joue sur toutes ses faces, 5 minutes environ, saler.



Rajouter les oignons, le Ras el hanout et les pruneaux et couvrir d’eau à hauteur.



Mettre la cocotte environ 3 heures au four à 150 °C (th 5). La viande doit être très tendre et la sauce un peu sirupeuse, si ce n’est pas le cas, la faire réduire à feu vif avant de servir et poivrer.



Faire cuire le couscous selon les instructions du paquet, incorporer le beurre.



Laver et éponger la coriandre, la hacher au couteau.



Au dernier moment, faire dorer les amandes 5 minutes à la poêle dans l’huile sans cesser de les remuer.



Servir le tajine parsemé d’amandes et de coriandre hachée.