Les déshydrateurs alimentaires : pour une alimentation équilibrée tout au long de l’année

Laurence Gabet
La déshydratation est une méthode de conservation efficace, et les déshydrateurs sont de plus en plus présents dans les cuisines. Parmi les nombreux modèles proposés sur le marché, il faut bien le choisir. L’utilisation que vous en ferez doit vous guider.
La déshydratation est une méthode de conservation simple, économique et saine des aliments.Vous pouvez déshydrater des fruits, des légumes et de la viande.

La déshydratation est une méthode de conservation simple, économique et saine des aliments.Vous pouvez déshydrater des fruits, des légumes et de la viande.
©DR

Pourquoi déshydrater vos aliments ?



  • La déshydratation alimentaire est une méthode saine de conservation


Déshydrater les aliments permet de conserver un maximum de nutriments (vitamines hydrosolubles, enzymes, phytonutriments…), et surtout le goût. De plus, les aliments ne sont pas exposés à la chaleur de la cuisson qui nuit aux qualités nutritives d’un aliment. Lorsque vous les consommerez, même des mois plus tard, vous retrouverez leur saveur originelle et renforcée. En effet, la déshydratation entraîne une concentration des aliments. Vous pouvez les consommez comme tels, ou bien réhydratés.


Grâce à la déshydratation, vous bénéficierez des vertus des fruits et des légumes tout au long de l’année : idéal pour l’hiver.



  • La déshydratation alimentaire est économique et écologique


Faites des économies : utilisez un déshydrateur alimentaire. A la différence des produits congelés, les aliments déshydratés ne nécessitent plus aucun apport d’énergie. Il n’y aura donc pas de coût supplémentaire, et la durée de conservation n’est plus un problème.


Autre avantage, la taille des aliments diminue avec la déshydratation. Achetez donc vos fruits ou légumes préférés lorsque leur prix est au plus bas. Déshydratez-les et savourez-les tout au long de l’année. Si vous disposez d’un jardin ou d’un potager, ne gaspillez plus les surplus de vos productions ; et manger au moins cinq fruits et légumes par jour n’est donc plus un problème.


Comment choisir votre déshydrateur ?


Le soleil et le vent ont longtemps été utilisés pour le séchage des aliments. Aujourd’hui, un déshydrateur assure simplicité et rapidité pour un résultat plus sain. Encore faut-il bien le choisir ! Déterminez d’abord l’utilisation que vous en aurez, déshydratation en petite ou grande quantité, fréquente ou occasionnelle. Puis, pensez à l’endroit où vous le placerez. En effet, certains sont plus encombrants ou moins bruyants que d’autres.


Comment déshydrater vos aliments ?



  • La préparation des aliments à déshydrater


Cette étape n’est pas difficile et ne nécessite aucun savoir-faire particulier. Cependant, voici quelques conseils généraux, sachant qu’il existe des recommandations plus précises selon les fruits ou les légumes que vous souhaitez déshydrater.


Munissez-vous d’un économe si besoin, d’un couteau aiguisé, en céramique si possible (meilleur pour la santé car pas d'oxydation, et ultra tranchant). Préparez aussi un chiffon humide pour nettoyer le couteau entre chaque aliment. Et bien évidemment, sortez votre déshydrateur.


Découpez des tranches assez fines, et si possible de même épaisseur. Cependant, n’oubliez pas que les aliments rétréciront avec la déshydratation.


Pour les viandes, enlevez un maximum de gras avant le séchage.



  • Le séchage


Trouvez la température idéale en fonction de votre déshydrateur. La durée du séchage varie d’abord en fonction du taux d’humidité dans l’air, car la circulation d’air est indispensable. En effet, plus le taux  est élevé, plus le séchage prendra du temps. Puis, l’humidité des aliments est aussi un élément dont il faut tenir compte. Enfin, le séchage dépend de la façon dont vous aurez tranché vos aliments, et dont vous les aurez placés sur les plateaux.


En général, les déshydrateurs sont équipés d’une minuterie, d’un ou plusieurs ventilateurs, et de plateaux. Vous pouvez donc déshydrater différents aliments en même temps ; cependant, il est recommandé de ne pas mélanger des produits de nature différente sur un même plateau.


N’hésitez pas à prendre des notes pendant les séchages, afin de déterminer les meilleurs temps et températures pour chaque aliment.


Le déshydrateur Sedona innove dans sa ligne, dans sa conception et dans ses fonctionnalités. Conçu pour devenir un ustensile utilisé au quotidien, il s'encastre comme un four. Grâce à la porte vitrée, vous pourrez suivre l'avancée de la déshydratation et modifier la température si besoin.Silencieux, il possède pourtant deux ventilateurs, afin de pouvoir déshydrater en même temps des aliments dont la durée de séchage diffère.Modulable, il vous assure une déshydratation de qualité.

Le déshydrateur Sedona innove dans sa ligne, dans sa conception et dans ses fonctionnalités. Conçu pour devenir un ustensile utilisé au quotidien, il s'encastre comme un four. Grâce à la porte vitrée, vous pourrez suivre l'avancée de la déshydratation et modifier la température si besoin.Silencieux, il possède pourtant deux ventilateurs, afin de pouvoir déshydrater en même temps des aliments dont la durée de séchage diffère.Modulable, il vous assure une déshydratation de qualité.
©DR



  • Le mode de conservation


Une fois les aliments déshydratés, vous pouvez les conserver pendant plusieurs mois dans des bocaux en verre ou en plastique, ou encore, sous vide.


Si les fruits sont meilleurs sous leur forme séchée, il est conseillé de réhydrater les légumes. La réhydratation se fait par trempage ou cuisson, ou les deux à la fois. Vous pouvez laisser tremper les légumes 2 à 8 heures dans de l'eau froide non salée, puis les porter à ébullition.


Indications pour la déshydratation de quelques fruits



  • Abricots


Lavez vos abricots. Coupez- les en deux puis en tranches. Dénoyautez-les. Posez-les ouverts, la peau vers le bas.



  • Bananes


Pelez les bananes. Coupez-les en tranches, en rondelles, ou laissez-les entières. Vous pourrez déguster des chips de banane si vous les faites griller après la déshydratation.



  • Pêches


Vous pouvez les peler ou bien laisser la peau. Dénoyautez-les et coupez-les en tranches d’environ 5 mm d’épaisseur.



  • Pommes


Ne les pelez pas. Enlevez le trognon à l’aide d’un vide-pomme. Coupez-les en fines tranches. Enlevez les bords supérieur et inférieur.


Indications pour la déshydratation de quelques légumes



  • Aubergines


Lavez vos aubergines, pelez-les et coupez -les en tranches.



  • Haricots


Lavez vos haricots et enlevez les bouts. Coupez-les comme vous le souhaitez.



  • Tomates


Lavez vos tomates et enlevez les tiges. Coupez-les en fines tranches dans le sens de la largeur. N’enlevez que les bords inférieur et supérieur des tomates, et laissez le reste de la peau. Essayez de les débarrasser au maximum de leur humidité grâce à un tissu absorbant par exemple. Faites-les sécher avec la peau vers le bas.


www.wismer.fr


www.greenweez.com