Les surgelés : bienfaits et qualités sous le signe de la modernité

Marie Grolleau
Depuis le milieu du XXème siècle, le congélateur ou surgélateur fait partie intégrante de nos cuisines et demeure un des meilleurs moyens de conserver nos aliments. Aujourd’hui plus de 5000 produits surgelés sont mis à notre disposition, qu’ils soient natures, semi-préparés ou tout-prêts. Mais qu’est-ce que la surgélation ? Quels sont ses avantages ? Partons à la découverte de la chaine du Grand Froid.
Les surgelés présentent de nombreux avantages même s'ils ne remplacent pas les produits frais. La surgélation préserve les qualités nutritives du produit original et permettent des repas variés tout au long de l'année.

Les surgelés présentent de nombreux avantages même s'ils ne remplacent pas les produits frais. La surgélation préserve les qualités nutritives du produit original et permettent des repas variés tout au long de l'année.
©Adisa - Fotolia

Bien souvent, les surgelés nous rebutent par leur production industrielle. Ils nous semblent moins frais, moins bons et aussi moins riches en nutriments. Cependant, la surgélation présente de nombreux avantages.


Une qualité organoleptique et nutritive originelle préservée


Transformant l’eau des aliments en minuscules cristaux de glace, la surgélation n’endommage en rien la structure cellulaire et les qualités nutritives du produit d'origine. En effet, il s'agit d'une technique industrielle qui, avec une très grande rapidité de refroidissement (elle utilise des températures très basses : -30°C à -50°C) fige à -18°C les aliments. Elle met en sommeil le développement des micro-organismes et ralentit l’oxydation des produits. Cette technique est bien différente de la congélation, qui est une pratique « maison » qui ne peut donner la même sécurité que la surgélation industrielle. Le refroidissement est plus long, les cellules d’eau éclatent, ce qui ne ralentit pas l’oxydation ni la formation de bactéries. Avec la surgélation, les saveurs, la couleur et les éléments nutritifs des produits, saisis en quelques minutes par le grand froid, sont respectés. Suivant le rythme et le cycle de la nature, les produits frais sont surgelés en pleine saison de production et de récolte. Choisis avec rigueur et figés au meilleur de leur qualité, ils conservent ainsi leurs vitamines et minéraux nécessaires à notre santé.


Une variété de produits toute l’année, une cuisine diversifiée


Fruits, légumes et herbes aromatiques cueillis à pleine maturité et surgelés dans l’immédiat, viandes préservées dans leur tendreté, poissons et coquillages réfrigérés sur les bateaux, surgelés au port, vous garantissent des plats variés, à chaque moment. Pratiques pour une vie pressée comme spontanée, pour des dîners impromptus ou improvisés, les surgelés permettent de retrouver de délicieuses cerises ou framboises pour agrémenter les desserts d’hiver, des cèpes et poêlées de légumes pour les salades estivales ! Ainsi, à portée de main, à décongélation rapide (sauf pour les viandes, crustacés, fruits et pâtisseries qui demandent d’être placés au réfrigérateur quelques heures), vous pouvez diversifier à volonté les recettes et vous autoriser une palette de goûts variés pour des repas équilibrés. Les 4 saisons se rejoignent dans votre assiette !


Des produits surgelés économiques…


D’une durée de conservation de 12 à 24 mois selon la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale), les produits surgelés vous permettent de manger à satiété et raisonnablement grâce à des produits prêts à l’emploi et facilement portionnables. Vous pouvez en effet facilement fractionner le contenu surgelé en fonction de vos besoins. Aussi, utilisables en plusieurs fois, les restes sont évités et par la même occasion le gaspillage !


En outre, leur rapport qualité-prix est des plus performants et permet de maîtriser son budget. En effet, pour de nombreux produits bruts, le rapport quantité prix est intéressant (les surgelés sont déjà découpés ou pré-proportionnés et les conditionnements ne présentent pas de déchets).


… et éco responsables


Ayant vraiment été commercialisés après la Seconde Guerre Mondiale, et selon la mise en œuvre du Trépied frigorifique de Monvoisin de 1925 (produits sains au départ, surgélation rapide, maintien à une température inférieure ou égale à – 18°C), les produits surgelés ont su depuis, s’adapter à notre époque.  En effet, les fruits et les légumes surgelés sont choisis selon un bilan carbone responsable, c’est-à-dire aux émissions de gaz à effet de serre limités. Lavés, préparés et cuits en grande quantité (l’énergie consommée est moindre qu’une cuisson domestique), ils sont produits sans déchets et sont 100% utilisables par les consommateurs. Les étapes de production sont strictement contrôlées pour un « juste confinement du froid », de même que celles de leur acheminement (camions étanches). De plus, leur mise en rayon est rapide et ils disposent d’un bon entretien (maintien de la température dans des meubles fermés qui économisent 30% de l’énergie et de la qualité des produits) par les professionnels de la filière Grand Froid. Des recherches sont toujours menées pour la mise en œuvre et l’optimisation de nouvelles technologies et l’amélioration des économies d’énergies.


Quelques conseils pour terminer



  • Pensez à la nature de l’emballage : préférez le carton, recyclable, au plastique.

  • Pour assurer la chaine du froid, utilisez un sac isotherme.

  • Préparez des petites portions adaptées à votre consommation. Notez bien la date de conservation et consommez le produit dont la date d’utilisation est la plus proche.


A noter : consommer un produit surgelé ayant dépassé la DLUO n’entraîne pas de problèmes de sécurité alimentaire (si la chaine du froid a bien été respectée).



  • Pour congeler : ne congelez que les aliments très frais, sains et mûrs à point que vous envelopperez dans des emballages de qualité alimentaire, fermés, sous-vide. Pour saisir les aliments par le froid, réglez votre congélateur sur sa position maximum (-24°C à -32°C) quelques heures avant l’opération. Une fois les produits placés au congélateur et passées 3 ou 4 heures, remettez votre congélateur à la température habituelle (-24°C).

  • Mettez les restes décongelés dans un récipient, au réfrigérateur et consommez-les rapidement. Néanmoins, si vous cuisinez votre produit décongelé (une tarte aux oignons surgelés, par exemple), vous pouvez aisément congeler votre plat une fois refroidi.

  • Si vous avez des produits périmés, jetez-les dans la poubelle ordinaire ou bien sur votre tas de compost. Renseignez-vous aussi auprès de votre Collectivité locale si celle-ci ramasse les déchets alimentaires.


Les produits surgelés ont tout bon : qualités nutritives préservées pour des plats variés tout au long de l’année, économiques, à la consommation énergétique limitée, ils sont les garants de repas pratiques, rapides et équilibrés !