Vin de champagne rosé et pâtisserie, l’accord magique !

Alix Baboin-Jaubert
A l’occasion de la fête des Mères et pendant tout l’été, le champagne Bollinger rosé et la pâtisserie Hugo et Victor s’associent pour proposer 4 créations originales nées de l’accord de la fraise et du Bollinger rosé.
Le nez de fruits rouges du Champagne rosé fait écho à la fraise

Le nez de fruits rouges du Champagne rosé fait écho à la fraise
©DR

Dans la nouvelle pâtisserie du boulevard Raspail, le chef Hughes Pouget s’éclate dans des innovations délicieuses qui se déclinent joliment sur le mode fraise. Le millefeuille à la fraise au feuilletage caramélisé, crème légère au jus de fraises et brunoise de fraises fraîches est un modèle de légèreté fondante.



La tarte ressemble à un entremet avec sa pâte sablée, sa crème d’amande à la pulpe de fraise et son mousseux au consommé de fraise et Bollinger rosé. Le bonbon de chocolat offre aux papilles une ganache souple à la pulpe de fraise et au parfum délicat du Bollinger rosé dans une coque chocolat rouge. Enfin, dans un verre, un consommé de fraise en gelée, marmelade de fraise juste cuites, crumble craquant, brunoise de fraises, meringue aux zestes de citron présente de multiples saveurs et des consistances différentes à faire se pâmer un gourmet.



Le champagne rosé est tout naturellement merveilleux en accompagnement.



Né d’une Maison réputée, fondée il y a 175 ans, le champagne Bollinger rosé offre à l’œil de fines bulles couleur pétale de rose. Un nez de fruits rouges délicat monte de la flûte. En bouche, une jolie saveur fruitée, un bel équilibre, une longueur agréable signent un grand champagne. Nul doute qu’il fera le bonheur des mères qui le dégusteront pour leur fête !



Hugo et Victor, 40 boulevard Raspail 75007 Paris, gâteau à partir de 5 euros…

Champagne Bollinger rosé : 55 euros la bouteille chez les bons cavistes.