Orange Pekoe, bourgeons et feuilles déterminent les grades du thé

Julia Dassonville
NON, un « Orange Pekoe » n’est pas un thé parfumé à l’orange. Ce terme fait référence à la famille Oranje-Nassau régnante aux Pays-Bas au XVIIe siècle. Il définit un mode de cueillette sur lequel se fondent les grades du thé. NON, un thé en feuilles entières n’est pas meilleur qu’un thé en feuilles brisées !
-

-
©DR

Au XVIIe siècle, les Hollandais créèrent la Dutch East India Company. Une entreprise qui connut un essor considérable. Très vite, elle est à la tête de 150 navires de commerce et possèdent de nombreux relais en Asie. Elle est la première organisation à importer en Europe du thé, du thé vert venant du Japon puis de thé noir de Chine. La première à faire déguster à la famille régnante des Pays-Bas, les Oranje-Nassau, ces thés exceptionnels préparés avec l’extrémité de la tige des Camellias sinensis, les bourgeons, les Bai Hao. C’est la déformation de ce mot qui donne naissance au terme Pekoe !



Depuis, les Orange Pekoe, OP désignent les thés produits avec les bourgeons et les jeunes feuilles entières de la plante. Néanmoins, cette mention n’est pas un gage définitif de qualité. C’est un grade largement utilisé à Ceylan, qui garantit la finesse de la cueillette, la présence des bourgeons, la taille et la qualité des feuilles. Soulignons que les grades du thé s’établissent de la même manière pour les thés en feuilles entières et pour les thés de feuilles brisées. La classification est la même, il suffit d’ajouter un B pour Broken Orange Pekoe.



Par ordre décroissant, on trouve des FOP, Flowery Orange Pekoe ou des FBOP Flowery Broken Orange Pekoe. Ce grade souligne la cueillette impériale, une cueillette très fine. On ne prend que le bourgeon et la première feuille. Cette classification peut être encore plus précise. Lorsqu’il y des bourgeons ou des feuilles (tips) dorés, on parle de GFOP : Golden Flowery Orange Pekoe ; TGFOP : Tippy Golden Flowery Orange Pekoe ; Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe et Special Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe. Ce dernier grade est réservé aux thés Darjeling, cueillette de printemps.

Viennent ensuite : les OP, Orange Pekoe et Broken Orange Pekoe : c’est la cueillette normale. Le bourgeon et les deux plus jeunes feuilles ; les FP, Flowery Pekoe, les feuilles roulées en boule qui donnent une liqueur corsée et très colorée ; les Pekoe et Broken Pekoe, les feuilles moins fines, se situant plus bas sur l’arbre. Il n’y a pas de bourgeons, l’infusion sera sombre et l’arôme moins délicat.



Feuilles entières, le thé déploiera une palette d’arômes. Lorsque la feuille est brisée, il donnera un breuvage intense et corsé développant une teinte ambrée. Une précaution toutefois : la surface de contact avec l’eau étant plus grande, le temps d’infusion devra être court.