Barnebys et Ikea : 10 objets cultes aux enchères

Anne Swynghedauw
Le mobilier et certains objets emblématiques du design Ikea sont devenus de plus en plus recherchés. Pourquoi ? La réponse est au cœur des ventes aux enchères du moteur de recherche Barnebys.
Deux fauteuils « Impala », création Gillis Lundgren pour Ikea, 1972. Adjugés 680 € le 27 octobre 2016 par Bukowskis

Deux fauteuils « Impala », création Gillis Lundgren pour Ikea, 1972. Adjugés 680 € le 27 octobre 2016 par Bukowskis
©Barnebys Ikea


Comment des objets et du mobilier, conçu pour la grande distribution sont-il devenu des valeurs montantes du design ? L’explication remonte sans doute à l’esprit du design du géant suédois et ce, dès sa création en 1943. Le fondateur d’Ikea, Ingvar Kamprad, décédé en janvier 2018, a toujours collaboré avec de grands noms du design tels que Verner Panton, Niels Gammelgaard, Thomas Sandell et Ilse Crawford. Les avantages ? La mise en avant de design exclusif, de produits plus qualitatifs et innovants dans l’univers du kit et de la grande distribution. Depuis quelques années, les pièces iconiques des années 70 à 90 trouvent une seconde vie sur le marché des ventes aux enchères. Au milieu des années 1990, le designer danois Verner Panton, célèbre pour ses meubles aux couleurs vives et aux formes généreuses, crée la chaise Vilbert, une pièce qui remporte un succès mitigé auprès du grand public. Aujourd’hui, elle est l’une des références très prisées des collectionneurs, affichant un prix de vente à plus de 800 € !



Série de fauteuils de la Collection 1700. Adjugée 3100 € le 30 janvier 2017 par Stockholms Auk-tionsverk Online.

Série de fauteuils de la Collection 1700. Adjugée 3100 € le 30 janvier 2017 par Stockholms Auk-tionsverk Online.
©Barnebys Ikea




Au fil des collaborations avec des designers, Ikea a toujours été en phase avec son temps afin de toucher un large public. En témoigne la collection 1700, dans les années 90 qui revient au goût du jour. Lars Sjöberg, à l'époque membre du Musée national de Stockholm, propose à Ikea d’éditer une collection reproduisant le mobilier suédois du 18ème siècle. Composée d’une table, de chaises et de vaisselle,  la série peu rentable, n’a été produite que jusqu’en 1999. Aujourd’hui, la rareté des pièces en fait l’une des collections les plus recherchées sur les  marchés de ventes aux enchères.



Paradoxalement, « les pièces qui se vendent le mieux aux enchères sont celles qui marchent le moins bien en vente classique » explique Pontus Silfverstolpe, cofondateur du site de vente aux enchères Barnebys.



Paire de fauteuils « Amiral », Karin Mobring, Ikea, 1970. Adjugée 1600 € le 13 mai 2015 par Bukowskis.

Paire de fauteuils « Amiral », Karin Mobring, Ikea, 1970. Adjugée 1600 € le 13 mai 2015 par Bukowskis.
©Barnebys Ikea




A propos de Barnebys



Fondé à Stockholm en 2011, par les suédois Pontus Silfverstolpe et Christopher Barkenow, Barnebys.fr est un moteur de recherche d’objets d’art et d’antiquités référencés par les maisons de ventes aux enchères et les marchands d’art. Avec 1,7 million de visiteurs par mois, il s’est implanté sur le marché francophone au travers d’une plateforme adaptée à celui-ci avec pour partenaires 150 maisons de ventes francophones comme Artcurial, Piasa, Sotheby’s Paris ou Aguttes.



Service en porcelaine de la Collection 1700. Adjugé 1100 € le 1er mars 2015 par Göteborgs Auktionsverk.

Service en porcelaine de la Collection 1700. Adjugé 1100 € le 1er mars 2015 par Göteborgs Auktionsverk.
©Barnebys Ikea




Puissant sur le marché mondial il est devenu un site de référence pour le marché des ventes aux enchères, partenaire aujourd’hui de 2000 maisons de ventes aux enchères. L’accès est libre et gratuit et le contenu disponible aujourd’hui en six langues (anglais, espagnol, suédois, allemand et français et mandarin).



www.barnebys.fr



Paire de fauteuils « Skye », création Tord Björklund pour Ikea, 1980. Adjugée 510 € le 20 septembre 2016.

Paire de fauteuils « Skye », création Tord Björklund pour Ikea, 1980. Adjugée 510 € le 20 septembre 2016.
©Barnebys Ikea




Quatre chaises « Tellus », 1960 et 1970. Adjugées pour 180 € le 16 novembre 2016 par Stockholms Auktionsverk Online.

Quatre chaises « Tellus », 1960 et 1970. Adjugées pour 180 € le 16 novembre 2016 par Stockholms Auktionsverk Online.
©Barnebys Ikea




Deux fauteuils « Premiär-69 » création Per-Olof Scotte pour Ikea, 1950. Adjugés 2100 € le 25 octobre 2015 par Lauritz.

Deux fauteuils « Premiär-69 » création Per-Olof Scotte pour Ikea, 1950. Adjugés 2100 € le 25 octobre 2015 par Lauritz.
©Barnebys Ikea




Quatre fauteuils « Skopan », création Ole Gjerløv-Knudsen et Torben Lind pour Ikea, 1974. Adjugés 200 € le 25 mai 2016 par Stadsauktion Sundsva.

Quatre fauteuils « Skopan », création Ole Gjerløv-Knudsen et Torben Lind pour Ikea, 1974. Adjugés 200 € le 25 mai 2016 par Stadsauktion Sundsva.
©Barnebys Ikea




Ensemble de la Collection «Monaco», 1960. Ajdugé 210 € le 29 janvier 2017 par Helsingborgs Auktionskammare.

Ensemble de la Collection «Monaco», 1960. Ajdugé 210 € le 29 janvier 2017 par Helsingborgs Auktionskammare.
©Barnebys Ikea




Chaise « Oti », création Niels Gammelgaard pour Ikea, 1980. Adjugée 200 € le 11 juin 2017 par la maison Lauritz.

Chaise « Oti », création Niels Gammelgaard pour Ikea, 1980. Adjugée 200 € le 11 juin 2017 par la maison Lauritz.
©Barnebys Ikea