Artisanale et artistique, le style Agnès Emery

Alexandre Locollos
Agnès Emery a fondé Emery&Cie pour offrir à ces clients un univers hors du commun. Entre draps, peintures, mobilier, tissus, tapis, papiers peints, carrelages, luminaires, quincaillerie et vaisselle, la bruxelloise fait de ses magasins des temples à son image.
Agnès Emery

Agnès Emery
©D

Son style décalé, inspiré de l’art et des livres de contes de fée est très loin des fabricants industriels. Agnès Emery revendique cette différence ; proche de ses artisans, la qualité et l’originalité est un gage de ses boutiques. Les couleurs proposées sont plutôt sombres et intenses ; une merveille en tant que toile de fond pour une collection de tableaux à mettre en valeur. Les peintures et papiers peints proposés par Agnès Emery donnent force et caractère à une architecture intérieure.



La décoratrice défend un mode de production très coûteux : l’artisanat. Tous les objets que vous trouverez en magasin ont été réalisés à la main, souvent fabriqués dans des pays peu développés. Mais Agnès Emery met un point d’honneur à payer correctement ses artisans, ce qui n’est que la première étape de la mise en vente de l’objet. Le prix est donc forcément plus élevé que les produits industrialisés. Cette sexagénaire dynamique regrette que les gens aient tendance « à considérer que les produits ne valent pas le prix d’une œuvre d’art, puisqu’ils sont réalisés par de simples artisans anonymes ». Les clients sensibles à cette différence et à l’univers de l’artiste se précipitent dans les différents magasins de Paris, Anvers, Londres et Bruxelles.