Les revêtements de salle de bains

Cléo Trocmé
Les murs de salle de bains jouent un des premiers rôles dans la mise en scène de la pièce. D'où l'importance de choisir un revêtement beau et facile à vivre. Alors, carrelage, peinture, papier peint ou lambris ?
Une peinture acrylique monocouche  lessivable avec un film protecteur contre les moisissures. Coloris Pluie d'été. Peinture Cuisine & salle de bains. Dulux Valentine.

Une peinture acrylique monocouche lessivable avec un film protecteur contre les moisissures. Coloris Pluie d'été. Peinture Cuisine & salle de bains. Dulux Valentine.
©2009 DR

Au même titre que les sanitaires et le revêtement de sol, le revêtement des murs donne son style à la salle de bains, lui donne un visage zen, moderne, classique ou rétro.

La salle de bains étant une pièce humide, il est impératif de choisir un revêtement ne craignant pas l'humidité, surtout pour les zones soumises à des éclaboussures. Le choix se fait donc entre carrelage, peinture, papier peint et lambris.



Le carrelage de salle de bains

C'est le revêtement qui vient tout de suite à l'esprit quand on pense mur de salle de bains. Disponible dans un large choix de décors, facile à entretenir, résistant, le carrelage se pose aussi bien dans les zones soumises à de fortes projections d'eau comme les douches, que dans les zones plus sèches. Attention cependant, le carrelage ne garantit pas l'étanchéité du mur. Il est donc indispensable de prévoir un système d'étanchéité sous le carrelage.



Quel carrelage poser au mur ? La plupart des carrelages de sols peuvent être posés sur les murs tandis que l'inverse n'est pas vrai. Les faïences sont plus fragiles que les grès cérame, mais ces derniers sont plus difficiles à couper et à percer.

En verre, grès cérame, émaux ou marbre, les mosaïques sont faciles à poser lorsqu'elles sont sur trame nylon ou filet.





La peinture de salle de bains

Les murs éloignés du lavabo ou de la baignoire peuvent se satisfaire d'une peinture lavable. Par contre, les murs situés au-dessus de la douche ou de la baignoire doivent impérativement recevoir une peinture lessivable, résistante à l'humidité et aux moisissures. Il peut s'agir d'une peinture glycéro, choisissez alors une peinture dotée de l'Ecolabel garantissant un taux réduit de composés organiques volatils, ou d'une peinture acrylique spécifiquement formulée pour la salle de bains, lessivable et contenant un film anti-moisissure. Avantage des peintures acryliques, elles sont sans odeur, sèchent plus rapidement et sont disponibles dans un choix quasi-infini de couleurs.



Et les enduits décoratifs ? S'ils offrent aux murs de séduisants aspects de surface, ils présentent l'inconvénient de ne pas être lessivables mais juste lavables après application d'un vernis protecteur ou d'une cire hydrofuge. A réserver donc aux espaces en hauteur peu soumis aux éclaboussures.



Un papier peint pour la salle de bains

Seuls les papiers peints vinyles, c'est-à-dire recouverts d'une fine couche de PVC, peuvent résister à l'humidité ambiante de la salle de bains. Lessivables, ces derniers existent dans un large choix de motifs et de coloris, modernes ou plus classiques. Ils se collent sur un mur propre et lisse avec une colle adaptée.



Des lambris pour la salle de bains

A l'image du parquet, le lambris s'invite lui aussi dans la salle de bains. Toutes les essences sont possibles et les finitions cirées ou huilées sont privilégiées. Seul impératif, laisser un espace de quelques millimètres entre le mur et le bois pour permettre la circulation de l'air derrière les lames.

On trouve également des lambris en Mdf revêtu d'un décor mélaminé et des lambris en PVC. Très faciles d'entretien, ils se déclinent dans un large choix de décor, y compris des imitations bois plus vraies que nature.