Astuces lumineuses

Marianne Tournier
Comment créer la convivialité et sculpter l'ambiance grâce à un éclairage adapté.
Lampes Bourgie de chez Kartell

Lampes Bourgie de chez Kartell
©2009 Kartell

Dans l’entrée, il faut voir et se voir : une suspension ou un plafonnier s’impose, mais aussi une ou plusieurs appliques, ou encore une lampe à poser, idéale sur la commode, près du téléphone ou du vide-poche.



Les espaces de circulation (couloir, escalier…) ne sont pas à négliger. Les interrupteurs en va et vient doivent être judicieusement disposés et répartis. Pourquoi ne pas opter pour des interrupteurs automatiques : la lumière s’allume à votre passage et s’éteint après un laps de temps réglable.



Eclairez pour mettre en valeur objets, tableaux, plantes….

Ne vous privez pas : niches, vitrines, boîtes à rideaux, étagères… Cet éclairage est d’autant plus spectaculaire que la source lumineuse est invisible. Pensez aux meubles et objets lumineux, tels les cubes de chevet (Square de AM-PM), les pots de fleurs (Bloom), les tables… Ils assurent de belles ambiances et rajeunissent la déco grâce à leur design contemporain.



Utilisez des ampoules à économie d’énergie sur les luminaires qui restent généralement allumés (suspensions, lampes d’ambiance…) ou difficiles d’accès (ces ampoules durent plus longtemps). Dans les lieux à éclairage intermittent (couloir, toilettes…), choisissez des lampes à incandescence ou des halogènes économes en énergie (halogène économie d’énergie, Osram).



Le variateur de lumière permet de moduler l’intensité de l’éclairage, y compris général. Ainsi, un lustre à 6 branches, à raison de 25W par branche, peut s’avérer un brin éblouissant. Seules certaines lampes à économie d’énergie l’acceptent (Dinnerable de Megaman).



Dépoussiérez régulièrement vos lampes et luminaires, vous y verrez plus clair !



Et à chaque luminaire sa fonction...