La déco… on the rock !

François Delclaux
L’univers de la maison adopte la « rock attitude » ! C’est toute une culture musicale, avec ses codes et ses emblèmes, ses fétiches et son impertinence, qui vient nourrir de nouveaux objets énergiques et sympathiques, drôles et décalés.
Coussin « Tag Strass », une création d’Evelyne Prelonge

Coussin « Tag Strass », une création d’Evelyne Prelonge
©DR

Entre nostalgie et revival, la culture rock inspire aux créateurs d’aujourd’hui des audaces et des mélanges de style détonants. L’éditeur de mobilier de style Gilles Nouailhac n’a pas hésité à créer une version « Blouson Noir » de son très aristocratique canapé Versailles : cuir noir façon « perfecto », ornementé d’une multitude de piercings de titane… décidément, la paternité posthume de Louis XVI n’a pas fini de nous surprendre.



Dans la même veine, la marque de streetwear Diesel, associée pour l’occasion au grand éditeur de luminaire italien Foscarini, s’engage sur le terrain de la maison avec fracas et pertinence, avec toute une collection (Successful Living) inspirée de l’univers de la musique, et notamment avec cette lampe « Microfono » en hommage aux performances live.



Mais aussi, et au-delà du seul univers « rock », c’est tout un style qui emprunte ses codes visuels à un esprit festif, jeune et « branché », qui vient mettre de l’humour et de la légèreté dans la maison.



Le drapeau anglais et l’esprit « bristish », le motif de la guitare (interprété notamment par le facétieux Jean-Charles de Castelabajac pour l’éditeur de tapis Toulemonde Bochart), les mosaïques de miroir façon boule disco… autant de codes détournés et revisité au service d’une multitude de produits décontractés et d’une maison qui transcende les générations…