Parfums de printemps

Marie-Laure de Vienne
L’arrivée des beaux jours est toujours l’occasion pour les maisons de parfums de lancer de nouvelles fragrances. C’est l’occasion pour tout un chacun de s’adonner à un bien être olfactif nouveau ou revisité. Tour d’horizon des dernières odeurs printanières.
Rose et patchouli sont à l'honneur dans cette nouvelle partition « Idylle Duet » de Guerlain

Rose et patchouli sont à l'honneur dans cette nouvelle partition « Idylle Duet » de Guerlain
©DR

Mugler


« Alien » en elle seule est une fragrance inédite et solaire ; l’édition limitée « Sunessence Or d’Ambre » révèle un cocktail vitaminé envoûtant de kiwi, de vanille, d’orchidée, d’ambre et de bois. A lui seul le flacon est révélateur par sa luminescence mordorée d’un coucher de soleil flamboyant.

58 € le 60 ml


 


Caudalie


Dans son fief de Smith Haut Lafitte, la marque emblématique des cosmétiques aux pépins de raisin sort trois jus autour de ce vignoble mythique. A « Fleur de Vigne » créée en 2002 viennent s’ajouter 2 eaux fraiches, « Zeste de Vigne » où le patchouli et des accords de mousse confèrent au jus un côté bien plus fusant et énergisant et « Thé des Vignes » où le gingembre et le jasmin engourdissent l’odeur en un parfum de peau nettement plus sensuel.

22,80 € les 50 ml


 


Givenchy


Direction Les Tropiques avec cette édition exotique de « Very Irresistible » qui reprend, sur la bouteille, l’oiseau de paradis, cette fleur emblématique des îles. « Very Irresistible Tropical Paradise » s’ouvre sur des feuilles de menthe froissées et d’anis, des fruits de la passion juteux, une brassée de roses lumineuses et un bois de santal voluptueux.

55 € le 75 ml


 


Bulgari


Un parfum en flacon bijou autour de la matière première reine, le jasmin, cette fleur qui s’épanouit principalement la nuit. Inspiré du thème joaillier de la collection « Mediterranean Eden », « Mon Jasmin Noir » est un floral baigné de la chaude lumière de l’ambre.

74 € le 50 ml


 


Honoré des Prés


Pour les adeptes du bio, voilà une marque approuvée par les « greengirls » new yorkaises ! Avec « Love Coconut », Honoré des Prés signe une eau 100 % pure coco : une tranche vive et crue de pulpe de noix de coco… à consommer sans modération.

76 € le 50 ml (au Printemps et sur www.honoredespres.com)


 


Hermès


« Un Jardin sur le Toit », le 4 ème jardin d’Hermès, pousse sous les mains du jardinier Jean Claude Ellena. Après les odeurs méditerranéennes, du Nil, de la mousson indienne ; voici les effluves d’un jardin parisien, celles du toit du 24 Faubourg St Honoré. Entre herbes folles et magnolia, pommier et poirier qui fleurissaient sur l’emblématique adresse, un jus fruité végétal floral est né.

65 € le 50 ml


 


Dior


Natalie Portman couvre de sa beauté nombreuses affiches parisiennes, car l’actrice est l’égérie de « Miss Dior Chérie » version eau de parfum, un floral chypré, donc un parfum intemporel autour du jasmin, de la rose Damascena, du patchouli, du santal et du vétiver.

80,77 € le 50 ml


 


Escada


« Taj Sunset » est la 19 ème édition limitée des parfums d’Escada et une invitation exotico-gourmande à partir vers Goa pour y découvrir la douceur suave de la mangue et de la noix de coco. L’odyssée est voluptueuse, alanguie autour d’un flacon décoré d’une fleur de lotus et inspiré des images rock seventies et de l’art corporel tribal.

48 € le 50 ml


 


Guerlain


Au premier bouquet floral (jasmin, rose, freesia, pivoine, muguet, lilas) d’Idylle, le nez maison, Thierry Wasser, apporte dans « Idylle Duet » une partition différente en se concentrant sur deux notes principalement, la rose et le patchouli. L’accord devient alors plus boisé et perdure dans le temps.

86 € le 50 ml


 


Annick Goutal


La Petite Chérie fait son N° de printemps en s’habillant d’un ruban d’organza rose à pois multicolores qui lui confère un air rétro très charmant et désuet. Heureusement, l’odeur autour de la poire, de la rose et de l’herbe coupée qui a, depuis de nombreuses années, ses addicts ne change pas !

89 € le 100 ml


 


Emanuel Ungaro


« Diva Rose » est un hymne moderne et romantique à la fois à la rose avec cette fleur que l’on trouve en tête en feuilles écrasées et pétales et en cœur en accord mouillé.  Le fond musqué ambré laisse poindre une touche de sensualité.

60 € le 50 ml


 


Cacharel


La marque nous entraine dans ses divers jardins avec Anaïs Anaïs créé en 1978, un floral vert boisé ; Loulou créé en 1987, un floral poudré fruité ; Eden créé en 1994, un chypre fleuri vert ; Noa créé en 1998, un floral musqué aldéhyde ; Amor Amor créé en 2003, un floriental gourmand ; Scarlett créé en 2009, un floral gourmand. Cacharel les habille tous de fleurettes très printanières.

29 € le 25 ml


 


Cartier


Le parfumeur maison, Mathilde Laurent, signe Cartier de Lune, un floral lunaire et laisse entrapercevoir, dans un flacon couleur pierre de lune, les parfums exaltants des fleurs (chèvrefeuille, églantine, cyclamen, muguet, liseron) au clair de lune quand la nuit arrive et qu’elles trouvent enfin l’apaisement après la chaleur de la journée.

75 € les 75 ml


 


Yves Saint Laurent


Dès 1983 le couturier célébrait la capitale avec Paris, son parfum « capitale » autour de la rose. La rose ou plutôt les roses sont d’une infinie variété, d’où les éditions revisitées de ce jus et cette année « Premières Roses » est un éloge des roses claires, de la centifolia quand elle éclot en début de saison.

70,50 € le 125 ml


 


La plupart de ces parfums sont en vente en parfumeries fines, grands magasins, ou pharmacies.