Nobilis édite le mobilier de Marc Hertrich et Nicolas Adnet

Christian de Rivière
Déjà 20 ans que Marc Hertrich et Nicolas Adnet décorent et mettent en scènes une pléiade d’hôtels à travers le monde, tous plus beaux les uns que les autres. Leurs parcours respectifs et atypiques les emmènent aux quatre coins du globe avec une démarche de décorateurs ensembliers. Pour chacun de leurs projets, ils dessinent mobilier, luminaires, tapis…avec un réel souci du détail Une belle rencontre avec l’éditeur Nobilis devenait évidente pour lancer une collection de meubles.
Lignes douces inspirées des transats des paquebots pour le canapé Trocadéro

Lignes douces inspirées des transats des paquebots pour le canapé Trocadéro
©DR

Issu d’une famille d’ébénistes, Marc Hertrich a fait ses premières armes aux côtés du talentueux décorateur Michel Boyer, et son premier chantier fut l’aménagement de l’hôtel Richemont à Genève. Un véritable coup de foudre pour la liberté que procure la décoration d’un hôtel, qui plus est de luxe.


Nicolas Adnet est issu de l’univers de la haute couture, et son passage chez Lanvin lui confère, à lui aussi, un vrai sens des belles matières, de l’équilibre et du soin apporté au moindre détail.


A chaque nouveau projet, le duo cherche à apporter une identité propre, empreinte du lieu, de l’architecture et de la culture locale. Avec un langage architectural contemporain, ils mêlent des éléments aux résonnances classiques à des pièces modernes et dessinées spécifiquement pour le lieu. Marc Hertrich et Nicolas Adnet recherchent en permanence à faire passer un esprit de modernité, sans pour autant mettre de côté confort et technologie.


Pour leurs hôtels, ils dessinent plus de  80 %  des lampadaires, meubles, tapis, moquettes. Pour un projet récent, ils avaient tout d’abord dessiné une chauffeuse et souhaitaient remettre au goût du jour la banquette. Le bridge et la chaise ont amené la banquette, puis la bergère.


Deux nouvelles gammes s'inscrivent dorénavant dans les collections Nobilis:  la ligne Trocadéro aux lignes douces inspirées des transats des paquebots, comprenant fauteuil, un canapé et un repose-pieds et la ligne Découpe avec chaise, bergère, banquette et fauteuil.


Afin de donner une sensation visuellement plus luxueuse, Marc Hertrich et Nicolas Adnet ont imaginé une belle table ovale, plus basse qu’à l’accoutumée. Avec sa hauteur de 68 cm (habituellement 75 cm), cette table prend naturellement place dans l’espace réception et servira tantôt de bureau, tantôt de table de salle à manger ou encore de table à jeu. Extrêmement élégante, ses proportions justes donnent davantage l’idée d’un double salon, plus que salon / salon à manger. Elle découle naturellement d’un héritage de projets faits avec le Club Med pour rendre les dîners moins formels, moins figés. On dînera alors dans un fauteuil, et ensuite on jouera, travaillera, ou consultera des livres et ouvrages d’art…


Ils affectionnent les dialogues entre des éléments classiques et des pièces plus contemporaines. L’excès de minimalisme les ennuie quelque peu car le confort y est souvent absent. Puisant son inspiration dans l’Art déco, le duo prône avant tout un « certain goût français » (ce que les étrangers en pensent en y ajoutant un côté « Air du Temps ») où l’idée de pouvoir et d’oser mélanger les choses, en apportant de l’humour et de l’impertinence prend tout son sens. Tout sauf le total look codifié !


Amoureux des belles étoffes, Marc Hertrich et Nicolas Adnet, pensent que le textile a autant d’importance que le dessin du brodeur, du laqueur dans le rendu final d’un meuble. Il n’y a pas une seule réponse textile pour un même mobilier ; le revêtement lui donne des personnalités très différentes. C’est dans cet esprit qu’ils ont dessiné une chaise, créée pour devenir «The Chair» de Nobilis au style confortable et  polyvalent ; elle trouvera naturellement sa place dans des projets privés ou hôteliers, dans une chambre ou une salle à manger. Marc et Nicolas ont eu envie dans leur dessin d’amener l’arrondi, quelques détails de gainage pour qu’elle devienne intemporelle. Selon Marc Hertrich « les formes sont des prétextes à une fonctionnalité, mais à partir de la ligne du meuble, l’habillage fait tout ». Il envisage même de proposer des séries limitées brodées de cette chaise et de l’installer au Martinez.


Trocadéro, Fluide ou Découpe, une collection haute en couleurs et d’une élégante modernité pour une vénérable maison empreinte de tradition qu’est Nobilis.


 


Showroom Nobilis

38, rue Bonaparte

75006 Paris

Tél. : 01 43 29 12 71

www.nobilis.fr


www.studiomhna.com