Chaise haute Fresco Loft Bloom

Veronique Cota
Le mobilier évolutif enfant est l’une des dernières tendances. Passion pour le design, crise environnementale et économique oblige, les parents ont changé de comportement.
1- Bureau évolutif Kazam

1- Bureau évolutif Kazam
©Véronique Cota

« Un meuble pour la vie ». Ce mode de pensée radical a transformé le secteur du mobilier pour enfants. Les lits grandissent à leur rythme, les chaises font d’abord transat, puis chaise haute et enfin chaise de grand, et les bureaux sont conçus pour durer toute la vie !



Cette démarche des parents vient d’une profonde envie d’éviter le gaspillage et la surconsommation. Acheter le lit à barreaux puis le lit junior et enfin le lit d’adulte revient cher, il faut passer du temps à trouver l’objet de ses rêves, puis résoudre le casse-tête du stockage, ou être contraint de se débarrasser de l’objet lorsque l’enfant grandit.



Plus le cycle de vie du mobilier est long, plus les exigences des parents sont élevées : un meuble qui dure doit être fonctionnel, être un meuble design, et être fabriqué avec des matériaux nobles.



L’élégante chaise haute modulable de Bloom en forme d’œuf fait un tabac dans sa version noire et argent (durée de vie : de la naissance à 35 kg). Le lit évolutif Leander a démodé les lits à barreaux traditionnels en forme de prison, avec ses formes design douces et rondes (durée de vie : de la naissance à 6 ans). Même concept évolutif pour le lit Non jetable pour les plus grands. Et le bureau évolutif Kazam, bureau 3 en 1 accompagne les enfants de la maternelle au lycée, et même jusqu’à l’âge adulte (Balouga Edition).



Si les parents sont design, ils sont aussi écolo. L’attention à l’origine des matériaux, encore timide, grandit surtout pour la puériculture. Bois issus de forêts gérées durablement, absence de Formaldehyde, ou de COV*, la demande s’oriente vers un mobilier écologique respectueux de l’environnement.



A la fois design et écologique, le mobilier enfant prend une longueur d‘avance.



* COV (composés organiques volatils) dont le Formaldehyde sont des conservateurs que l'on peut trouver dans des produits courants comme la colle, le vernis ou le bois



Véronique Cota, Fondatrice de www.balouga.com