Choisir des parfums d’intérieur

Marie-Laure de Vienne
Bougies, sprays, pots pourris… A poser, à suspendre, à laisser brûler… Nombreux sont les parfums d’intérieur qui vous permettent de parfumer divinement votre maison.
Bougie du Bristol

Bougie du Bristol
©2009 DR

Déjà au temps des pharaons, on parfumait les maisons et depuis la nuit des temps, la plupart des civilisations ont adopté cette pratique à des fins religieuses ou thérapeutiques. Aujourd’hui, il s’agit plus simplement de neutraliser une mauvaise odeur (tabac, effluves de café et de cuisine, humidité persistante) ou de créer une atmosphère (de bien-être-cocooning, du rappel d’un lieu, d’une époque). Par leur design, les parfums d’intérieur apportent une note supplémentaire d’esthétisme à une pièce et en complétant la décoration.



Pour parfumer une pièce, il est nécessaire de choisir un support en fonction de la durée de l’efficacité souhaitée. Les bâtonnets d’encens permettent une diffusion immédiate, là où bougies et diffuseurs offrent un parfum ambiant de longue durée. Veillez à placer les parfums d’intérieur près d’une porte de manière à faire circuler l’odeur dans les pièces voisines.



Les bougies parfumées

C’est le produit le plus ancien, le plus courant, mais aussi le plus galvaudé. Chacun y va de sa petite bougie : c’est un cadeau pratique qui fait de l’effet pour un prix raisonnable. Choisissez donc une marque spécialiste en parfums d’intérieur, car contrairement aux idées reçues parfumer une bougie nécessite une réelle technicité. Veillez à ne pas les laisser brûler plus de 4 heures d’affilée, à couper régulièrement la mèche qui doit rester au centre de la cire.



Les pots pourris

Mélanges de copeaux de bois, de fleurs, fruits, graines séchés ; le pot pourri est efficace dans un rayon d’environ 3 mètres. Près d’un radiateur il se dessèche rapidement et devient aussi facilement un attrape-poussière. Pour le raviver, étalez-le sur du gros sel et laissez sécher un moment ou mieux pschittez des huiles essentielles sur les pétales secs.



Les sprays d’ambiance

Ils sont très faciles d’utilisation mais permettent un parfumage ponctuel et éphémère d’odeurs différentes les unes des autres. Attention à ne pas les diffuser trop près d’une tenture ou d’un voilage qu’ils pourraient tâcher.



L’encens

Zen et surfant sur la vogue asiatique, les cônes, bâtonnets d’encens se consument doucement en diffusant largement dans la pièce. En se consumant, les cendres tombent en poussière et peuvent salir nappes ou meubles ; mettre donc un mini réceptacle pour récupérer ces cendres.



Les anneaux diffuseurs

Les ronds en céramique se posent sur les ampoules et sont à exclure si votre éclairage est encore puissant et en néons, halogènes ou spots intégrés. En effet, il ne faut pas les disposer sur des ampoules de plus de 60W. En mélangeant l’extrait de parfum avec un peu d’eau, l’effet sera plus long et la céramique noircira moins vite.



Les parfums d’intérieur ludiques

Boîtes à ambre, pochons de lavande séchée, bracelets, fagots de cannelle, brume de linge, cerf volant et boules de tissu parfumés, carrés de sucre fondants : toutes les fantaisies existent. Elles diffusent en douceur et en continu en étant surtout un élément décoratif amusant et la plupart du temps festif.