Bury, une belle endormie dans le Hainaut

Sophie Maillot-Juillet
Dans le village de Bury, un jeune couple est tombé amoureux d'une vieille ferme et l’a fait transformer en « demeure » digne de ce nom. Histoire d'une métamorphose du tout au tout.
Dans le salon toutes les cloisons des anciennes pièces ont été abattues pour créer un seul espace, clair avec de très beaux volumes

Dans le salon toutes les cloisons des anciennes pièces ont été abattues pour créer un seul espace, clair avec de très beaux volumes
©Stephen Clément

Dans la province du Hainaut, Bury est un petit village campagnard sans histoire. C’est dans ce cadre mélancolique et bucolique qu’un jeune couple a qui tout souriait est tombé amoureux d’une vieille ferme et l’a fait transformer en « demeure » digne de ce nom. Cette ferme dépendait d’un ancien château XVIIIème et ne ressemblait en rien à la maison qu’elle est devenue.



Laissée « dans son jus » depuis des décennies, elle se composait de petites pièces sombres, d’un escalier monumental occupant toute l’entrée, d’une cuisine au plafond très bas et au décor défraîchi. Cependant un superbe pigeonnier surplombant la grange en faisait un atout majeur donnant un charme indéfinissable à l‘ensemble.


Un imposant lustre de Murano a été suspendu au dessus du nouvel escalier en chêne clair. Le sol en ardoise et lattes de chêne a été restauré, les murs peints en kaki coordonnés aux rideaux. Bergère et pouf Styldecor pour LP Décoration

Un imposant lustre de Murano a été suspendu au dessus du nouvel escalier en chêne clair. Le sol en ardoise et lattes de chêne a été restauré, les murs peints en kaki coordonnés aux rideaux. Bergère et pouf Styldecor pour LP Décoration
©Stephen Clément






Tout était là pour faire rêver, et cette belle endormie ne demandait qu’à renaître de ses cendres : les hautes toitures parées de tuiles noires vernissées, les façades de briques blanchies contrastant avec les portes noircies, la cour pavée, les élégantes grilles en fer. L’acte notarié suivit de près leur coup de foudre, leur agenda surchargé ne leur permettant pas de suivre un tel chantier, ils confièrent la réalisation de leur projet à LP Décoration. Laurence Glorieux, à la fois décoratrice et antiquaire, s’est rapidement attelée à la tâche. « Cette ferme est un projet comme tout décorateur aime en recevoir : les propriétaires avaient envie de moderniser l’espace en respectant les matériaux et l’esprit d’origine. »





Il fallut tout d’abord s’attaquer à l’entrée qui était envahie par un escalier disproportionné. C’est le bureau d’architecte Etau qui a conçu les coursives surplombant l’entrée et débouchant sur un escalier en chêne clair, laissant respirer cette pièce au volume impressionnant. La partie salon a été réinventée en abattant toutes les cloisons d’une multitude de petites pièces pour créer un seul grand espace, prolongés de deux bureaux. Fil conducteur dans presque toute la maison le parquet à larges lames en chêne grisé court d’une pièce à l’autre. Le salon est prolongé des deux côtés par le bureau de madame et celui de monsieur et l’espace laissé libre entre les trois pièces forme une longue galerie.



Entièrement lambrissée de chêne grisé, dessiné par Léopold Goor, qui a su s’inspirer des parquets « Versailles », la salle à manger offre un espace intime et chaleureux, accentué par les lourdes tentures de lin bordées de passementerie Declercq. Derrière tout ce travail de panneautage se dissimulent de grands placards pour conserver toute la vaisselle et le linge de maison. Un lustre ancien de Baccarat a été chiné par Laurence chez Louis Pierre Denil. La table juponnée de taffetas et de lin noir est entourée de chaises classiques revisitées habillées de lin noir Styldécor pour LP Décoration, le couvert dressé est un mélange de porcelaine fin XVIIIe et de céramique contemporaine Rina Menardi, couverts Roux Marquiand.



Concernant la cuisine, dans l’esprit de conserver les matériaux d’origine, les pavés encadrés de lattes de chêne ont été restaurés. Le plafond lui a été décaissé afin de faire apparaître les « voussettes de brique » élément classique dans les constructions anciennes belges. Tandis que les stores en lin prune atténuent la lumière du Nord, La table entourée de chaises et tabourets recouverts de cuir clair, crées par LP Décoration et réalisés sur mesure par Debuysser, se prépare pour la collation du soir. Coupe noire les Héritiers, couverts Sabre.



A l’étage, les galeries dirigent vers la suite parentale ou vers le grand espace réservé aux enfants. L’aménagement des chambres combine à merveille la sophistication et l’esprit de naturel.

Laurence Glorieux a su mener à bien cette importante restauration qui est le subtil mélange du classique et du contemporain, de l’architecture et de la culture tout en utilisant des solutions efficaces pour rénover avec le confort des maisons modernes.


Comme une immense tête de lit, la cloison en palissandre des Indes annonce le grand dressing. Mobilier sur mesure par Debuysser pour LP décoration, fauteuil et bout de lit Styldécor, lustre Ochre. Sur le lit draps Eden Park plaid Zoeppritz

Comme une immense tête de lit, la cloison en palissandre des Indes annonce le grand dressing. Mobilier sur mesure par Debuysser pour LP décoration, fauteuil et bout de lit Styldécor, lustre Ochre. Sur le lit draps Eden Park plaid Zoeppritz
©Stephen Clément








Carnet d'adresses



LP Décoration Laurence Glorieux

47, rue Saint-Brice - B-7500 Tournai

Tél : 00 32 69 54 55 25

info@lpdecoration.be



Ex Voto Paris

www.exvotoparis.com



Passementerie Declercq

www.declercqpassementiers.fr



Sabre

www.sabre.fr



Styldecor

Tél : 0032/56.41.47.17



Louis-Pierre Denil

www.louis-pierre.com



Rina Menardi

www.rinamenardi.it



Roux-Marquiand

www.roux-marquiand.com



Libéco

www.libeco.com



Emery et Cie

www.emeryetcie.com



Ochre

www.ochre.net



MLDV Concept

www.behomeinterior.com