Ile d'Yeu : une belle Islaise

Sophie Maillot-Juillet
Propriété d’une famille de globe-trotters, c’est dans le petit village de Port-Joinville, en bordure de la Côte Sauvage, qu’Aude et sa famille jetèrent l’ancre.
Drap de plage Yves Delorme, panier Comptoir de Famille, thermos CFOC. La maison a été recentrée sur le jardin intérieur dotée d’une piscine et d’un deck en teck.

Drap de plage Yves Delorme, panier Comptoir de Famille, thermos CFOC. La maison a été recentrée sur le jardin intérieur dotée d’une piscine et d’un deck en teck.
©Stephen Clément

L’île d’Yeu est l'île française de la côte Atlantique la plus éloignée du continent, elle vit principalement du tourisme et de la pêche.



Toute la partie sud de l'île, « la Côte Sauvage » de l'Île d'Yeu, est interdite à la construction ; elle comporte en particulier un château fort dit « le Vieux-château », datant sans doute du XIIème siècle, monté sur un éperon rocheux détaché de la falaise. Il aurait inspiré à Hergé le château de Ben More, dans L'Île noire. L'île comporte de nombreux menhirs et dolmens.



L'île était rattachée à la France par une langue de terre jusqu'à il y a environ 7000 ans, il en reste la trace sous le nom du célèbre Pont d'Yeu, qui désigne aujourd'hui un haut fond rocheux reliant l'île au continent.



Dès la fin du XVIIIème siècle, les islais développent la pêche hauturière au thon germon, et feront de Port-Joinville le premier port thonier de la côte atlantique.



Propriété d’une famille de globe-trotters, c’est dans ce petit village en bordure de la Côte Sauvage qu’Aude et sa famille jetèrent l’ancre.



C’est un coup de cœur pour l’île d’Yeu qui est à l’origine de la réhabilitation de cette maison datant du siècle dernier. Dotée d’un pignon et d’un bâtiment sans étage qui servait de grange, la modeste maison avait besoin d’un bon lifting.





Après avoir sélectionné un architecte bien implanté sur l’île, Olivier Roy, un avant-projet a été élaboré, puis modifié à plusieurs reprises avant de trouver le plan idéal. Conserver le caractère des maisons islaîses étant la principale revendication des nouveaux propriétaires.

La maison existante bordait un chemin calme le long du petit bourg, prolongé par un grand terrain, il fallait recentrer la maison sur le tout nouveau jardin, la réhabiliter de fond en comble, créer une piscine et une annexe de 3 chambres au fond du jardin. La tâche était immense et l’architecte Olivier Roy s’attela sans tarder à la restructuration du bâtiment existant.



Dans le bâtiment principal rallongé pour donner la place du garage, les parquets ont été conservés à l’exception de ceux de la cuisine où des pavés de terre cuite anciens ont été posés en quinconce.

Les deux séries de meubles fabriqués sur mesure par un menuisier de l’île et le plafond doublé de bois sont laqués blanc et servent d’écrin aux deux murs de pierres sèches conservés de l’ancienne maison.

La salle à manger attenante est largement ouverte sur le jardin, une grande table de ferme en pin chinée dans une brocante occupe l’espace et est entourée d’élégantes chaises gainées d’un tissu écossais.



Dans le salon, le plafond en pichepin a été conservé et rappelle les anciennes traditions des maisons islaises.

Afin de ne pas trop modifier l’ambiance générale de la maison, Aude a choisi un grand canapé Flamant classique revisité complété par une table basse toute simple en pin, le tout ponctué d’objets chinés et d’accessoires de charme. Au fond du salon une imposante bibliothèque anglaise occupe tout l’espace et offre lecture et jeux de société à tous les habitants vacanciers.



Dans la chambre du rez-de-chaussée, le sol d’origine a dû être remplacé par un élégant parquet de chêne clair, par contre Olivier Roy a pu conserver la cheminée d’origine qui est surélevée car à l’époque il fallait chauffer à la hauteur du lit.



La chambre d’amis est située dans le pignon de la partie la plus ancienne de la maison, la charpente foncée par les années a été conservée dans son jus ainsi que le parquet disjoint à larges lames.

Un vieux lit à rouleaux en acajou, le fauteuil et la table de chevet à bobines recrée une atmosphère chaleureuse et authentique.



Une élégante salle de bain toute carrelée de blanc fut crée, dans la niche fabriquée de toutes pièces, tous les accessoires et les produits de bain ont trouvé leur place.



A l’extérieur tout restait à faire, il fallait vraiment croire que le terrain vague qui bordait l’ancienne bâtisse pourrait donner quelque chose. En limite du terrain une annexe de plein pied fut construite par l’architecte Olivier Roy, comportant 3 chambres avec chacune leur salle de bain.

Un jardin cloisonné de murets de pierres sèches sur différents niveaux entourait le deck en teck qui bordait la piscine, assez rare à l’ile d’yeu où l’esprit reste nature malgré la fraîcheur de l’eau de l’océan même en été.





Adresses du shopping



Architecte Olivier Roy

01.42.67.92.13



Opportunity

Indique ses distributeurs au 01.69.09.13.77



Yves Delorme

www.yvesdelorme.fr



Comptoir de famille

34, rue Saint-Sulpice - 75006 Paris

www.comptoir-de-famille.com



CFOC

170, boulvard Haussman - 75008 Paris

01.53.53.40.80

www.cfoc.fr



Sabre

Indique ses distributeurs au 01.39.23.40.00

contact@sabre.fr

www.sabre.fr



Un esprit en plus

Indique ses distributeurs au 04.76.96.69.79

Ou en vente au marché de St Sauveur – Ile d’Yeu

www.unespritenplus.com



Côté Bastide

4, rue de Poissy - 75005 Paris

01.56.24.01.21

ww.cotebastide.com



Descamps

Boutique Descamps



Flamant

8, rue de l’Abbaye - 75006 Paris

01.56.81.12.40

www.flamant.com



Pierre Frey

22, rue Royale - 75008 Paris

01.49.26.04.77

www.pierrefrey.com



Eden Park

202, rue de Courcelles - 75017 Paris

01.53.89.19.72

www.eden-park.fr



Blanc d’Ivoire

Indique ses points de vente au 01.53.38.97.00

www.blancdivoire.fr



Linvosges

www.linvosges.fr



Tendance Khmere

42, rue Grégoire de Tours - 75006 Paris

06.87.30.62.52

www.tendance-khmere.fr