Madison House, chez la décoratrice Kelly Hoppen

Alexandra Appert
A la rencontre de la designer surdouée Kelly Hoppen, installée dans le nouveau quartier branché du sud de la Tamise.
Moquette de Jab dans le dressing

Moquette de Jab dans le dressing
©2009 DR

Depuis 1980, Kelly Hoppen s’est forgé un nom dans le monde de la décoration internationale ; elle impose son style en étant maître dans le look yin-yang. Kelly se sert de couleurs neutres comme le taupe doux, le chocolat profond et les beiges chauds qu’elle met en contraste avec du bois foncé qui ajoute une touche rigoureuse à la douceur des matières utilisées comme le daim, la laine, le lin ou le cachemire.



Son nouvel appartement est le témoin de son goût : une base de blanc rafraîchi par des pointes de couleurs toniques. Réticente au départ à l’idée de s’installer dans le sud de Londres, Kelly fut immédiatement emballée après la première visite de l’ancienne école du XIXe convertie en appartement. Elle se décida très vite, mais il lui fallut attendre 6 mois pour en prendre possession car l’ancien royal propriétaire, le Vicomte Linlay, n’avait pas encore trouvé son nouveau lieu de résidence. Entretemps, Kelly partit en voyage pour un mois autour du monde. Elle fit un treck au Bouthan et passa beaucoup de temps avec des moines bouddhistes. Ce fut pour elle un voyage de contemplation pour se ressourcer, car elle était arrivée à un point où elle n’appréciait plus guère ce qu’elle faisait car tout devait être réalisé dans l’urgence. Une grande métamorphose vint à la suite de ce voyage : Kelly était désormais prête pour attaquer son chantier personnel.



Les transformations furent importantes, telles qu’ajouter un escalier, créer une immense terrasse sur le toit, et Kelly les entreprit en seulement 3 mois. Elle prévint ses entrepreneurs « vous avez 3 mois ! », ce qui semblait impossible à réaliser ; Une fois les travaux terminés, Kelly se promis de ne jamais plus travailler dans ces conditions.



D’ordinaire, quand elle étudie des projets, Kelly prend son temps pour réfléchir. Mais pour son appartement personnel, elle a foncé et dessiné les plans en deux jours !!!



La clef de la réussite de la transformation est la combinaison de la cuisine, du salon et de la grande salle à manger.



La création d’une autre salle à manger plus formelle nécessita de déplacer les chambres de l’autre côté du hall dans le prolongement de la chambre principale. L’architecte d’intérieur a un talent instinctif pour créer des lieux sensuels et tactiles en mélangeant les textures. Dans l’espace principal, les couches de cuir somptueux sont mélangées avec des fauteuils en velours de soie et incitent les visiteurs à caresser de la main tous les meubles.



Un changement d’appartement et de décoration était juste ce qu'il fallait à Kelly Hoppen ; elle a su prouver que la reine du « taupe » pouvait changer de style. Kelly aime chaque petit coin de son nouvel appartement, ne se lasse pas de le regarder… Elle déteste le quitter et elle est si contente de le retrouver le soir comme un nouvel ami. Ce peut être une référence pour quelqu’un qui se décrit comme la pire des clientes.