Un repère gastronomique belge s’enveloppe de matériaux authentiques

Agnès Zamboni
Rénové par l’architecte d’intérieur et designer Charlotte Esquenet de l’agence Exsud, l’hôtel-restaurant L’Air du Temps et ses nouvelles chambres explorent le style néo-rustique.
Dans le lobby de l’hôtel, un esprit terre et matières inspire le lieu qui s’habille de tons chauds lovés dans un écrin de gris.

Dans le lobby de l’hôtel, un esprit terre et matières inspire le lieu qui s’habille de tons chauds lovés dans un écrin de gris.
©Anthony Florio


Une adresse singulière



Ici tout est lié : ce qui se passe dans l’assiette et l’environnement extérieur et intérieur. Situé près de Namur, à Eghezée, l’hôtel-restaurant L’Air du Temps est installé dans une ancienne ferme en carré de style hesbignon*. Charlotte Esquenet n’en est pas à son coup d’essai avec le chef doublement étoilé Sang- Hoon Degeimbre qui propose une cuisine atypique. Elle a déjà réalisé l’aménagement et la décoration de ses trois restaurants urbains belges San, avec deux adresses à Bruxelles et une à Gand, des tables démocratisées. A Eghezée, l’esprit campagne et nature fleure bon le terroir belge, revisité sur un mode actuel. Le design et l’aménagement d’intérieur font écho à l’esprit inventif de la cuisine de Sang-Hoon Degeimbre, d’origine coréenne et adopté tout petit par une famille belge.



Dans la salle de restaurant, plafond avec lamelles en balsa (léger et souple) teinté qui a la particularité de résoudre aussi les problèmes d’acoustique et absorbe les bruits au même titre que la moquette épaisse grise qui évoque subtilement la couleur particulière de la pierre bleue belge.

Dans la salle de restaurant, plafond avec lamelles en balsa (léger et souple) teinté qui a la particularité de résoudre aussi les problèmes d’acoustique et absorbe les bruits au même titre que la moquette épaisse grise qui évoque subtilement la couleur particulière de la pierre bleue belge.
©Anthony Florio




Une salle de restaurant en pleine nature



Remplaçant l’ex-terrasse, peu fréquentée à cause des vents trop souvent présents, l’actuelle salle de restaurant aux murs entièrement vitrés s’offre comme une fenêtre ouverte sur le monde et le paysage environnant. Dans un cadre bucolique, l’équilibre des sensations est autant dans les matières utilisées pour la décoration (bois, cuir, pierre, terre cuite… ou moquette moelleuse) qui accompagnent l’expérience culinaire que dans les saveurs extraites du jardin qui illustrent le caractère unique du lieu…Tandis que l’on déjeune ou dîne avec un accompagnement sonore des bruits de l’extérieur entre pépiement des petits oiseaux et souffle du vent dans les feuilles.  



A gauche, Sang-Hoon Degeimbre, doublement étoilé depuis 2008, n’est retourné, en Corée, qu’à l’âge de 30 ans, en 2009. Ce voyage a influencé l’évolution de sa cuisine qui mêle subtilement racines belges et influences asiatiques. A sa carte, une cuisine urbaine d’influences, 70 % belge et 30 % coréenne au niveau des ingrédients, mais qui assume ses influences asiatiques comme en témoigne ce sushi décomposé.

A gauche, Sang-Hoon Degeimbre, doublement étoilé depuis 2008, n’est retourné, en Corée, qu’à l’âge de 30 ans, en 2009. Ce voyage a influencé l’évolution de sa cuisine qui mêle subtilement racines belges et influences asiatiques. A sa carte, une cuisine urbaine d’influences, 70 % belge et 30 % coréenne au niveau des ingrédients, mais qui assume ses influences asiatiques comme en témoigne ce sushi décomposé.
©Anthony Florio




Le terroir réinventé



Sous un plafond en lamelles de bois qui évoquent les structures des champignons, les clients s’embarquent pour un voyage rempli d’émotions gustatives et visuelles. Alors que le salon intérieur, ancienne salle à manger, où on peut prendre désormais l’apéritif marie bois, pierre, rude et raffiné, brun, beige et gris… et qui avait été installé dans les pièces de l’ancienne ferme, on retrouve cette gamme de couleurs de terres dans tout l’établissement



* relatif à l’Hesbaye, une région naturelle de la Belgique s’étendant sur les provinces du Brabant Flamand, du Brabant wallon, de Liège, de Limbourg et de Namur.



Contact :

L’Air du Temps,

2, rue de la Croix Monet

5310 Liernu, Eghezée

Belgique

Tél. : 0032(0)81 81 30 48

Mail : resto@airdutemps.be

www.airdutemps.be



A gche, Charlotte Esquenet, fondatrice de l’agence Exsud, architecte d’intérieur et designer belge installée en Pologne depuis 1999. Elle partage avec Anne-Julie d’Entremont une vision particulière sur les espaces d’aujourd’hui en réinventant avec élégance et modernité des lieux emblématiques et en créant de nouvelles matières. A droite, applique lumineuse dorée à la feuille pour éclairer de reflets précieux le meuble d’office de la salle de restaurant en MDF laqué et animé d’un décor aux lignes organiques.

A gche, Charlotte Esquenet, fondatrice de l’agence Exsud, architecte d’intérieur et designer belge installée en Pologne depuis 1999. Elle partage avec Anne-Julie d’Entremont une vision particulière sur les espaces d’aujourd’hui en réinventant avec élégance et modernité des lieux emblématiques et en créant de nouvelles matières. A droite, applique lumineuse dorée à la feuille pour éclairer de reflets précieux le meuble d’office de la salle de restaurant en MDF laqué et animé d’un décor aux lignes organiques.
©Anthony Florio




Avec l’aide son jardinier, le domaine de L’Air du Temps, autrefois 5 hectares de culture vierge, produit sur le site même du restaurant, 90 % de ses besoins en légumes, fruits et herbes, pour une cuisine qui vit au rythme des saisons. A ce jardin qui arrive à sa 6ème année, s’ajoutent les produits des producteurs locaux pour la viande et le poisson. La mission de Sang-Hoon Degeimbre et son équipe : composer chaque jour une table 100 % belge.

Avec l’aide son jardinier, le domaine de L’Air du Temps, autrefois 5 hectares de culture vierge, produit sur le site même du restaurant, 90 % de ses besoins en légumes, fruits et herbes, pour une cuisine qui vit au rythme des saisons. A ce jardin qui arrive à sa 6ème année, s’ajoutent les produits des producteurs locaux pour la viande et le poisson. La mission de Sang-Hoon Degeimbre et son équipe : composer chaque jour une table 100 % belge.
©Anthony Florio




Inspiration naturaliste, pour le plafond qui dessine un puzzle de 2000 lamelles. Sur la vitre qui occulte le bar à cocktails, un film PVC transparent imprimé d’une feuille nervurée en gros plan crée une certaine intimité et le cache du reste de la salle.

Inspiration naturaliste, pour le plafond qui dessine un puzzle de 2000 lamelles. Sur la vitre qui occulte le bar à cocktails, un film PVC transparent imprimé d’une feuille nervurée en gros plan crée une certaine intimité et le cache du reste de la salle.
©Anthony Florio




Baignoire design ovoïde immaculée et couleurs de terre pour la salle de bains de cette chambre sous les toits.

Baignoire design ovoïde immaculée et couleurs de terre pour la salle de bains de cette chambre sous les toits.
©Anthony Florio




Le début du menu dégustation de l’Air du Temps débute avec Anneaux, un plat à base d’asperges blanches de Malines, de couteaux et de pousses sauvages.

Le début du menu dégustation de l’Air du Temps débute avec Anneaux, un plat à base d’asperges blanches de Malines, de couteaux et de pousses sauvages.
©Anthony Florio




A l’accueil du restaurant, une table en bois brut retravaillé façon demi tronc monté sur un piètement géométrique et sculptural en croisillons, création Exsud.

A l’accueil du restaurant, une table en bois brut retravaillé façon demi tronc monté sur un piètement géométrique et sculptural en croisillons, création Exsud.
©Anthony Florio




Le mur est recouvert par un linéaire de rangements qui composent un meuble d’office très fonctionnel. En MDF fraisé et laqué, il a été conçu pour que chacun des employés possède son espace personnel de travail pour le service en salle.

Le mur est recouvert par un linéaire de rangements qui composent un meuble d’office très fonctionnel. En MDF fraisé et laqué, il a été conçu pour que chacun des employés possède son espace personnel de travail pour le service en salle.
©Anthony Florio




Le nouvel hôtel et ses six nouvelles chambres, dont deux suites qui complètent les cinq déjà existantes.

Le nouvel hôtel et ses six nouvelles chambres, dont deux suites qui complètent les cinq déjà existantes.
©Anthony Florio




Posée sur l’ancienne terrasse recouverte de pierre bleue, la salle de restaurant aux murs vitrés offre une toiture à débord avec un jeu de lamelles de bois que l’on retrouve à l’intérieur.

Posée sur l’ancienne terrasse recouverte de pierre bleue, la salle de restaurant aux murs vitrés offre une toiture à débord avec un jeu de lamelles de bois que l’on retrouve à l’intérieur.
©Anthony Florio




Mobilier design dessiné par Exsud et couleurs dessinant un cocon chaleureux. Mur en briques ajouré et sol en béton ciré pour esprit contemporain.

Mobilier design dessiné par Exsud et couleurs dessinant un cocon chaleureux. Mur en briques ajouré et sol en béton ciré pour esprit contemporain.
©Anthony Florio




En ciel de lit, des lamelles de bois qui serpentent et rayonnent tout en diffusant la lumière douce de rampes habilement dissimulées.

En ciel de lit, des lamelles de bois qui serpentent et rayonnent tout en diffusant la lumière douce de rampes habilement dissimulées.
©Anthony Florio




Béton ciré et bois pour la salle de bains dont les couleurs s’harmonisent avec celles de l’environnement champêtre extérieur.

Béton ciré et bois pour la salle de bains dont les couleurs s’harmonisent avec celles de l’environnement champêtre extérieur.
©Anthony Florio




Une suite sous la pente du toit qui ressemblerait à une chambre installée dans l’ancien grenier d’une maison de campagne.

Une suite sous la pente du toit qui ressemblerait à une chambre installée dans l’ancien grenier d’une maison de campagne.
©Anthony Florio




Salle de bains d’une des deux suites dont les couleurs déclinent une gamme naturelle avec tous les tons de terre.

Salle de bains d’une des deux suites dont les couleurs déclinent une gamme naturelle avec tous les tons de terre.
©Anthony Florio




Assiette en terre chamottée réalisé par la céramiste belge Bénédicte Payen des ateliers Bibendou, qui a fabriqué 1250 pièces pour l’Air du Temps. Elle utilise une terre argileuse brute de la région.

Assiette en terre chamottée réalisé par la céramiste belge Bénédicte Payen des ateliers Bibendou, qui a fabriqué 1250 pièces pour l’Air du Temps. Elle utilise une terre argileuse brute de la région.
©Anthony Florio