Le nouvel hôtel 25hours, Terminus Nord Paris

Anne Swynghedauw
Au cœur du quartier du 10ème arrondissement parisien, le 25hours Hôtel Paris Terminus Nord, petit nouveau du groupe allemand, a ouvert ses portes en janvier 2019. Un regard vivifiant et métissé sur un concept d’accueil basé sur le local, très en vogue en Europe. Découverte.
Des motifs joyeux et décalés et du papier-peint au-dessus de lit renforcent le côté chaleureux des chambres.

Des motifs joyeux et décalés et du papier-peint au-dessus de lit renforcent le côté chaleureux des chambres.
©Steve Herud


En vis-à-vis de l’impressionnante architecture de la gare du Nord, le bâtiment datant de 1860, est classé aux Monuments Historiques, impliquant la conservation à l’identique de la façade. Il fut un temps l’hôtel Mercure, et rénové de fond en comble pour y accueillir le nouveau 4 étoiles du groupe allemand 25hours. En s’affranchissant des codes de l’hôtellerie internationale, le 25hours Hôtel Paris Terminus Nord cible en priorité une nouvelle génération de voyageurs. Simples touristes ou business men, ils sont attirés par des expériences tendances au cœur d’un quartier plus méconnu de la capitale et à 3 minutes des grandes lignes desservant les grandes destinations européennes : Bruxelles, Anvers, Amsterdam, Rotterdam, Düsseldorf, Cologne… Trois équipes de choc ont eu en charge de décortiquer l’identité de ce 10ème arrondissement emblématique et de remanier le bâtiment : aux commandes Axel Schoenert Architects, à la mise en scène l’agence Dreimeta et au design visuel Visto Images.



Avec un mobilier, et des luminaires, au cahier des charges, identique pour chaque chambre, la déco et les couleurs électriques font toute la particularité de cet hôtel décontracté.

Avec un mobilier, et des luminaires, au cahier des charges, identique pour chaque chambre, la déco et les couleurs électriques font toute la particularité de cet hôtel décontracté.
©Steve Herud




Un quartier cosmopolite en pleine mutation et un emplacement stratégique



S’implanter dans une urbanité en plein développement, tel est le concept dynamique du groupe 25hours, depuis 2003, avec déjà en liste 13 hôtels, trois à Hambourg, deux à Francfort, deux à Zurich et un à Berlin. L’ouverture de deux prochains 25hours à Florence et à Dubaï est prévue en 2020. Pour le 25hours Hôtel Paris Terminus Nord, le service est haut de gamme, mais avec une approche humaine. En quelques dizaines de mètres à pied, on passe, valise en main, du quai de la gare à l’espace d’accueil de l’hôtel, un volume imposant toute hauteur, qui rappelle celui du hall de la gare du Nord… Dans un dépaysement garanti, moitié bohème, moitié africain, on déambule dans l’escalier magistral. Il dessert espaces de détente et de coworking, restaurant, bar et cafétéria, teinté de couleurs et de musique électro-jazz, d’œuvres d’art urbain, de mobilier confortable dépareillé. Imprégné des marchés, des boutiques et de son métissage, mais aussi des habitants eux-mêmes impliqués dans le projet, le 25hours Hôtel Paris Terminus Nord offre une approche singulière de l’hôtellerie, tout en restant un 4 étoiles, décontracté, un poil branché, ancré dans un quartier en pleine évolution.



Ambiance douce et poudrée pour le restaurant Neni, qui propose aussi de manger à l’oriental, sur des tables basses assis sur des fauteuils en velours.

Ambiance douce et poudrée pour le restaurant Neni, qui propose aussi de manger à l’oriental, sur des tables basses assis sur des fauteuils en velours.
©Steve Herud




Les chambres au carrefour des cultures



Les 237 chambres du 25hours Hôtel Paris Terminus Nord sont à l’image de l’éclectisme du quartier et une invitation aux voyages. Elles existent en 4 tailles, du S au XL, en référence aux vêtements du roi de la sape africain, boutique tenue par Jocelyn Armel Bindickou, un incontournable de la rue de Château Rouge. La décoration se module pour chacune des chambres :  textiles en wax des boubous congolais pour le linge de lit, plat à tajine en terre transformé en lavabo, masques et jerricans en plastique, affiches peintes à la main, The 25hours Express, façon Kollywood (industrie du film tamoul, dont la plus grande communauté en Europe réside à la Chapelle), une commande spéciale réalisée par le cinéaste indien Sushant Sandal. On craque tous pour cet objet iconique, la Clonette, première poupée africaine industrialisée dans les années 60. En collaboration avec Alex Toledano, co-fondateur de Visto Images, l’identité et l’image de la marque 25hours Hôtel Paris Terminus Nord se sont forgées… Historien des villes, habitant du quartier depuis 15 ans, sujet de sa thèse, il a conçu pour 25hours Hôtel Paris Terminus Nord, un livre à partir des 19 « Local Heroes », et de leurs récits. Ils sont artistes, propriétaires de restaurants et magasins, agents de la SNCF…. Des personnes attachantes qui vivent dans ce quartier multiculturel. Il a contribué au choix des d’œuvres d’art spécifiques, peintures murales du street artiste brésilien Nunca, et à la création de la signalétique dans les couloirs.



Dans une convivialité tout orientale, on dîne ou on déjeune sur une grande table en marbre de Carrare, au restaurant Neni.

Dans une convivialité tout orientale, on dîne ou on déjeune sur une grande table en marbre de Carrare, au restaurant Neni.
©Steve Herud




Neni, la table cosmopolite du 25hours



Pour poursuivre ce voyage, on passe à table au Neni, le restaurant du 25hours Hôtel Paris Terminus Nord. Le concept a été lancé à Vienne par la généreuse et pétillante famille Molcho, Une cuisine avec des touches d’Europe de l’Est, d’Amérique et du Proche Orient.  Haya, la mamma israélienne et ses quatre fils, Nuriel, Elior, Nadiv et Ilan, sont aux petits soins, dans une ambiance festive et chaleureuse. On ne peut qu’apprécier l’expression du partage autour d’une grande table, ou le dîner super convivial en salle sur table basse. Au menu ? Petit déjeuner, façon brunch avec des produits de qualité et locaux :  houmous fait maison, fromage affinés, œufs et sausages, saumon fumé, pains frais jus d’orange frais. Au dîner, un labne, mise en bouche à base de lait fermenté et d’olives et du pain au levain local, en veux-tu en voilà, une succulente patate douce, vraiment douce, cuite au four, l’assiette de Jérusalem, composée de poulet grillé aux épices suaves, de légumes rôtis, coriandre et houmous onctueux…. On peut terminer ce repas par le jardin des délices, douceurs légères et peu sucrées, kadayif (petites nouilles sucrées) fourré à la mozarella ricotta, pistaches et glace au yaourt maison, ou encore la glace au sucre muscovado ou le classique cheese cake « from New York ». Enjoy !



Réservez votre chambre : 25hours Hôtel Paris Terminus Nord

www.25hours-hotels.com/fr/hotels/paris/terminus-nord



Réservez votre table : ouvert tous les jours de 12h00 à 23h00.

Tél. 01 42 80 82 34

www.25hours-hotels.com/fr/restaurants-bars/paris/neni-paris



Situé en Gare du Nord, dont la façade historique est flanquée de statues et de verrières métalliques, les chambres côté rue sont calmes et cosy, malgré l’ambiance trépidante du quartier.

Situé en Gare du Nord, dont la façade historique est flanquée de statues et de verrières métalliques, les chambres côté rue sont calmes et cosy, malgré l’ambiance trépidante du quartier.
©Steve Herud




A gauche, un petit salon cosy est aménagé dans l’espace des toilettes pour les femmes. Velours rouge, miroir et lumière tamisée, campent le décor pour se refaire une beauté. A droite, tee-shirt, masque et tunique africaine, sur fond de carrelage métro sont présentés dans le lobby de l’hôtel. Ici tout est à vendre !

A gauche, un petit salon cosy est aménagé dans l’espace des toilettes pour les femmes. Velours rouge, miroir et lumière tamisée, campent le décor pour se refaire une beauté. A droite, tee-shirt, masque et tunique africaine, sur fond de carrelage métro sont présentés dans le lobby de l’hôtel. Ici tout est à vendre !
©Steve Herud




Une des salles de bains, avec pour vasque un plat à tajine décoré, une réminiscence du quartier Barbès tout proche.

Une des salles de bains, avec pour vasque un plat à tajine décoré, une réminiscence du quartier Barbès tout proche.
©DR




Rose indien, luminaires en plastique et interrupteurs rétro pour cette chambre taille small. Le bureau et le meuble TV se glissent le long du mur, laissant place au lit king size.

Rose indien, luminaires en plastique et interrupteurs rétro pour cette chambre taille small. Le bureau et le meuble TV se glissent le long du mur, laissant place au lit king size.
©DR




A gauche, les étagères sont conçues pour y loger des objets dont les célèbres poupées en plastique, Clonette, fabriquées en Afrique dans les années 60. A droite, les couleurs à la fois fortes et sourdes jouent les contrastes mettant en valeur différents espaces.

A gauche, les étagères sont conçues pour y loger des objets dont les célèbres poupées en plastique, Clonette, fabriquées en Afrique dans les années 60. A droite, les couleurs à la fois fortes et sourdes jouent les contrastes mettant en valeur différents espaces.
©DR