La saga des hôtels Mama Shelter

Anne Swynghedauw
Après Paris, l’hôtel et restaurant Mama Shelter a ouvert ses portes à Marseille, Istanbul et Lyon dans l’esprit décalé et ludique de Philippe Starck.
Un bar en inox occupe toute la salle ; les bouées gonflables colorées, le plafond décoré de graffitis sont l’expression ludique du style de Philippe Starck. Mama Shelter Lyon.

Un bar en inox occupe toute la salle ; les bouées gonflables colorées, le plafond décoré de graffitis sont l’expression ludique du style de Philippe Starck. Mama Shelter Lyon.
©DR

Une alternative à l’hôtellerie de luxe


Dès son ouverture en 2008, le concept Mama Shelter, cher à ses fondateurs (Serge, Jérémie, Benjamin Trigano, Cyril Aouizerate, Philippe Starck) a fait ses preuves à Paris, dans le quartier branché du 20ème arrondissement. Puis il a fait des petits, sur une succession de « coups de cœur » dans des villes riches en patrimoine culturel, et résolument tournées vers l’avenir. L’architecture et le design sont conçus dans la lignée du Mama parisien. L’hospitalité est la valeur privilégiée, afin de créer un lieu unique, atypique, participatif, qui ne soit pas un hôtel, mais qui ressemble plus à un « bazar urbain » tissé de rencontres, de sensations et d’émotions. Mélangeant les cultures, de façon audacieuse, l’esprit des Mama Shelter propose le confort d’un hôtel en ville, des chambres à prix abordables, des salles communes conviviales, des coins salons cosy, et une cuisine simple et de qualité. On reconnaît d’une ville à l’autre quelques similitudes, la patte géniale et habile de Starck, son esprit déjanté aux accents vintage et design. Mais pas question d’en faire une chaîne d’hôtels froide et aseptisée !


Les chambres sont toutes blanches, ponctuées d’un canapé orange vif. Lampes signées Starck, tapis réalisés sur mesure. Mama Shelter Istanbul.

Les chambres sont toutes blanches, ponctuées d’un canapé orange vif. Lampes signées Starck, tapis réalisés sur mesure. Mama Shelter Istanbul.
©DR


Un mixe d’influences world style


Les particularités culturelles, les spécificités géographiques de chaque ville sont exprimées. À Marseille, en plein cœur  du quartier branché, on retrouve des références aux civilisations méditerranéennes. À Istanbul, entre Europe et Asie, où Jérémie Trigano vit depuis 10 ans, le Mama s’implante dans l’effervescence du quartier de Beyoglu avec une terrasse panoramique. A Lyon aux portes de l’Europe du nord et du sud, on évoque les lumières de la ville. Resto cantine, grandes tablées généreuses, baby-foot géant, bar aux bouées suspendues ou coins salon vintage, chaises d’écolier, la déco hétéroclite, foisonnante et urbaine, reflète le style provoquant et joyeux de Philippe Starck. On est emporté par le mix de mobilier, d’objets qui semblent sortis tout droit du marché aux puces, avec au-dessus de nos têtes un plafond noir rempli de graffitis, propre à chacune des cultures. Mama Shelter n’en reste pas là, et prolonge son voyage avec une nouvelle destination, Bordeaux, et l’ouverture prochaine du 5ème Mama.


La salle des petits-déjeuners est la partie contemporaine de la décoration. Ici, la luminosité, la couleur sont privilégiées. Mama Shelter Istanbul.

La salle des petits-déjeuners est la partie contemporaine de la décoration. Ici, la luminosité, la couleur sont privilégiées. Mama Shelter Istanbul.
©DR


RESERVATIONS au + 33 (0)825 00 62 62


www.mamashelter.com


MAMA SHELTER PARIS :

109, rue de Bagnolet

75020 Paris

T +33 (0)1 43 48 48 48


MAMA SHELTER MARSEILLE

64, rue de la Loubière

13006 Marseille

T +33 (0)4 84 35 20 00


MAMA SHELTER ISTANBUL

Huseyin Ağa Mahallesi

İstiklal Caddesi No: 50-54

Beyoğlu/Istanbul Turquie

T +90 212 252 01 00


MAMA SHELTER LYON

13, rue Domer

69007 Lyon

T +33 (0)4 78 02 58 00


ADRESSES:

Architecte Philippe Starck. www.starck.com/fr

Tolix : www.tolix.fr


On retrouve le béton dans la chambre, signe urbain par excellence. Les effets tramés de la moquette, le jaune fluo à l’intérieur de la penderie apportent de la fantaisie. Mama Shelter Marseille.

On retrouve le béton dans la chambre, signe urbain par excellence. Les effets tramés de la moquette, le jaune fluo à l’intérieur de la penderie apportent de la fantaisie. Mama Shelter Marseille.
©DR


Dans la salle de restaurant, les tables communes, les bancs sont de rigueur pour plus de convivialité et facilitent les rencontres. Chaises (Tolix). Mama Shelter Marseille.

Dans la salle de restaurant, les tables communes, les bancs sont de rigueur pour plus de convivialité et facilitent les rencontres. Chaises (Tolix). Mama Shelter Marseille.
©DR


L’accès à internet et à l’informatique est proposé aux clients, parmi de nombreux services. Mama Shelter Istanbul.

L’accès à internet et à l’informatique est proposé aux clients, parmi de nombreux services. Mama Shelter Istanbul.
©DR


Le baby-foot géant rose trône dans une salle qui mixe les genres, rock and roll, design et convivialité. Mama Shelter Marseille.

Le baby-foot géant rose trône dans une salle qui mixe les genres, rock and roll, design et convivialité. Mama Shelter Marseille.
©DR


Chaque plafond est unique et décoré selon le même procédé, un fond noir et des graffitis tracés à la craie comme un tableau d’écolier. Mama Shelter Lyon.

Chaque plafond est unique et décoré selon le même procédé, un fond noir et des graffitis tracés à la craie comme un tableau d’écolier. Mama Shelter Lyon.
©DR