Un espace thermal tout de marbre vert vêtu par le designer Roberto Palomba

Christian de Rivière
Hommage au marbre vert du Connemara, le designer italien Roberto Palomba a conçu un stand éphémère pour mettre en évidence les caractéristiques unique que lui a conféré la nature. Pour Spadaccini et Antolini, Palomba donne une réponse résolument contemporaine à un espace thermal autour d’un somptueux marbre vert.
Succession de douches

Succession de douches
©2009 DR

Le long du littoral atlantique, sur la côte occidentale de l'Irlande, se trouvent 12 montagnes imprégnées par le mythe et le mystère qui ont inspiré des auteurs et des poètes pendant des siècles. Au cœur des "douze Bens" dans le Connemara, le comté Galway, se nichent dans les carrières de marbre, la seule pierre verte connue sous le nom de marbre de Connemara.



Comme son nom l’indique, ce marbre se trouve uniquement dans la région du Connemara en Irlande. Cependant, dans cette région minuscule, terre aux mille nuances de vert, le noyau même de la roche reflète les couleurs toujours changeantes de sa mer, de ses lacs, et de son horizon. En raison de sa rareté, le marbre de Connemara est également l'un des marbres les plus mythiques encore disponibles.



Pour les Romains, le bain représentait à la fois un luxe et une nécessité. Les thermes jouaient un double rôle : hygiénique et social. Plusieurs salles se succédaient : le caldarium (bain chaud par aspersion ou immersion), le tepidarium (bain tiède), le frigidarium (bain froid).



Dans le projet Thermae de Roberto Palomba, les zones sont distinctes et fonctionnent sur le même principe : les bains froids s'ajoutent aux salles tièdes et chaudes. L’espace thermal en marbre Vert du Connemara, contemporain et très pur, se présente sur les marches d’escalier et au mur dans ses zones chaudes et froides, mais aussi dans les douches au design remarquablement contemporain. Des consoles en Onyx Blanc, animaient l’ensemble en jouant avec la lumière qu’elles diffusaient et répondant au mobilier très pur créé par le designer.



A chaque nouvelle idée, la pierre se fait objet de décoration en exprimant son unicité. Les couleurs s’adaptent aux formes et aux concepts, le vert de vient pré, l’azur devient ciel et les rêves peut-être réalité...



C’est ce message fort que Spadaccini et Antolini cherchent à faire passer. Une nouvelle démonstration de l’implication totale de Marc Spadaccini et de son équipe pour la mise en avant et l’utilisation des roches ornementales dans la décoration.



www.spadaccini.fr