Arpin, la filature de la tradition

Anne-Claire Riot
C’est drapé du célèbre Drap de Bonneval d’Arpin que Paul-Emile Victor se mettait en marche pour ses expéditions polaires. Depuis 1817, perchée au cœur de la Savoie, la filature magnifie l’art de chiader la laine de mouton émanant des vallées avoisinantes.
Le drap de laine, cosy pour un esprit "chalet"

Le drap de laine, cosy pour un esprit "chalet"
©DR

 


Seules les toisons d’automne des moutons frais émoulus des alpages sont récoltées par Arpin afin de confectionner tissus, éléments de décoration, vêtements et autres accessoires. La réalisation est immuable, héritée des Savoyards d’antan qui, après avoir franchi le col du Petit-Saint-Bernard, s’acheminaient vers les fabriques où l’on travaillait le lin et le chanvre.


La laine pure et vierge des ovins, rentrés à la bergerie depuis peu, confère aux tissus Arpin leur aspect et texture sans pareils. Pesée puis délestée de ses imperfections – paille, traces de peinture et autres oripeaux non grata – la laine essuie une kyrielle d’opérations. Elle est ensuite lavée puis rincée à l’eau de Versoyen, un torrent voisin, avant de se métamorphoser  en fil lors du cardage.  


Si les artisans maîtres lainiers et tisserands deviennent les sentinelles d’un certain art de vivre à la montagne, les tissus auxquels ils donnent naissance inspirent également les créations contemporaines. Le Tissu des Alpes confère douceur et chaleur moelleuse aux plaids dans lesquels on s’emmitoufle le dimanche soir au coin d’un feu crépitant ; le Drap de Bonneval, singulièrement résistant, habille les amoureux des pâturages, novices et professionnels, depuis des lustres ; le Drap de Savoie, quant à lui, pare fauteuils et canapés.


L’authenticité de la matière vivante préservée par le savoir-faire séculaire d’Arpin gratifiera vos intérieurs d’une douillette délicatesse.


 


www.arpin.eu


Boutique Arpin

138, rue des Moulins

74400 Chamonix