Le pied-de-poule s’empare de la décoration

Clément Martin
Longtemps cantonné aux oubliettes, le pied-de-poule fait sa révolution, en ne se limitant plus à la mode pour investir la décoration. Entre impression rétro et graphisme résolument moderne, il s’amuse avec audace à bousculer les codes.
Sur une structure en hêtre massif, la méridienne « Retour d’Egypte » de Lisaura est une invitation à se languir sur son assise recouverte de pied-de-poule dans une douce rêverie sur les mystères de l’Orient.

Sur une structure en hêtre massif, la méridienne « Retour d’Egypte » de Lisaura est une invitation à se languir sur son assise recouverte de pied-de-poule dans une douce rêverie sur les mystères de l’Orient.
©DR

Alors que le pied-de-poule semblait définitivement enterré, il connaît une belle renaissance dans l’univers de la maison, en venant apposer son motif sur le mobilier. A l’origine, ce type de tissu était destiné à l’habillement masculin, puis immortalisé par les tailleurs de Coco Chanel. Devenu un classique du chic parisien des fifties, il tend peu à peu à disparaître, considéré comme un motif trop classique et traditionnel. Avec le retour en grâce du vintage, le pied-de-poule est érigé comme symbole néo-bourgeois, lui assurant un succès qui dépasse les frontières de la mode pour s’imprimer sur les tissus d’ameublement. Comme une traînée de poudre, le motif s’empare de tous les supports des sols aux plafonds, en passant de la cuisine à la salle de bains. Si le pied-de-poule joue généralement sur une opposition en noir et blanc, sa palette de couleurs s’est largement ouverte, pour embrasser toutes les nuances de l’arc-en-ciel.


Comment décorer sa salle de bains dans une version haute couture ? Avec la baignoire « Black Tears Collection pied-de-poule », signée par Olivier Lapidus, où le noir et le blanc semble vibrer sous la pression du motif.

Comment décorer sa salle de bains dans une version haute couture ? Avec la baignoire « Black Tears Collection pied-de-poule », signée par Olivier Lapidus, où le noir et le blanc semble vibrer sous la pression du motif.
©DR


Possédant un effet graphique saisissant, le pied-de-poule est un jacquard, dont les fils sont colorés avant son élaboration. Son nom de pied-de-poule est inspiré par le dessin de son motif, résultat d’un tissage particulier entre le fil de trame et le fil de chaîne. Le tissu est réalisé sur une armure factice à base de croisés, qui utilise des effets d’ourdissage et de navetage appropriés, afin d’obtenir une répétition quasi-hypnotique d’empreintes de poule. Proche du motif dit pied-de-coq, il se distingue par des carreaux de plus petites dimensions, sans aucun lien entre eux. Toujours en perpétuelle évolution, le pied-de-poule devient une source d’inspiration pour créer des motifs de même type, où le jeu des couleurs et la répétition sont repris pour apporter un nouveau souffle graphique.


Dans une version très girly mise en valeur par un rose tendre, le pied-de-poule habille ce fauteuil à bascule « Baldak » de Desio, où le confort s’allie à la détente dans un doux mouvement du corps.

Dans une version très girly mise en valeur par un rose tendre, le pied-de-poule habille ce fauteuil à bascule « Baldak » de Desio, où le confort s’allie à la détente dans un doux mouvement du corps.
©DR


Accrochant le regard, le pied-de-poule a le mérite de ne pas laisser indifférent, ce qui explique son succès parfois controversé dans l’habillement de soi et de son intérieur. Sa puissance se suffit à lui-même pour créer de l’effet, ce qui demande une certaine maîtrise dans son harmonie avec l’ensemble de la décoration. De ce fait, le pied-de-poule s’intégrera plus facilement par petites touches, même si les plus audacieux pourraient être tentés de s’amuser avec le 100 % total look. Difficile à marier avec d’autres motifs, vous pouvez le mettre en valeur autour d’un décor aux nuances unies, ou le confondre dans une multitude d’éléments décoratifs.


Comme un sursaut de vintage, le pied-de-poule fait son grand retour sur le devant de la scène, dans un jolie vase de la marque Leonardo chez Made in Design, où le motif se plaît à apparaître dans la transparence.

Comme un sursaut de vintage, le pied-de-poule fait son grand retour sur le devant de la scène, dans un jolie vase de la marque Leonardo chez Made in Design, où le motif se plaît à apparaître dans la transparence.
©Made In Design


Résurgence de l’époque phare des années 50, le pied-de-poule joue sur la corde sensible du souvenir, dans une évocation de l’élégance parisienne. Mais ce motif n’en reste pas moins moderne dans son opposition des couleurs positif/négatif et sa répétition, lui conférant un rythme qui se fait écho dans l’architecture d’intérieure. Préférez un pied-de-poule dont le bicolore reprendra au moins l’une des nuances prédominantes de votre décoration, afin de ne pas tomber dans la faute de goût. L’élargissement récent de la palette permet de créer un motif plus discret dans une opposition entre deux tons clairs, dans un esprit ton sur ton. Ainsi le pied-de-poule clair joue sur le registre de la sobriété, en apportant une touche d’éclat, alors que les plus foncés seront à privilégier pour une impression de relief prononcé.


Les têtes de lits et sommiers ne sont pas en reste devant la vague pied-de-poule avec Grand Litier et sa « Lovely Night version sage », dont la structure en sapin massif se couvre d’une belle bichromie de vert et blanc à l’ambiance très seventies.

Les têtes de lits et sommiers ne sont pas en reste devant la vague pied-de-poule avec Grand Litier et sa « Lovely Night version sage », dont la structure en sapin massif se couvre d’une belle bichromie de vert et blanc à l’ambiance très seventies.
©Grand Litier


Ambiance rétro assurée avec le pied-de-poule, qui fait sensation grâce au rythme frénétique de la répétition du motif, relayée par son jeu bicolore. Elégance et raffinement sont à l’honneur, où le mobilier semble sortir tout droit des ateliers Chanel, mais en restant dans l’air du temps.


www.rougedurhin.com

www.aquamass.com

www.ikea.com

www.madeindesign.com

www.desio.com

www.mariescorner.com

www.lisaura.fr

www.anouchkapotdevin.com

www.linvosges.fr


Pour donner de l’élégance et du raffinement à sa table, rien ne vaut le linge « Cardiff » de Rouge du Rhin, qui se compose d’une nappe, de serviettes et de chemins de table, dans un esprit très couture.

Pour donner de l’élégance et du raffinement à sa table, rien ne vaut le linge « Cardiff » de Rouge du Rhin, qui se compose d’une nappe, de serviettes et de chemins de table, dans un esprit très couture.
©DR