La foire aux tapis ! (1/2)

Raùl Rego
Souvent considérés comme luxueux et sans grande utilité, les tapis apportent pourtant chaleur et élégance à une pièce ou à un couloir. Tissés ou noués, anciens ou contemporains, il existe une multitude de tapis qui s’adapteront à tout type d’intérieur. Revue d’effectif…
Chez le marchand de tapis

Chez le marchand de tapis
©2010 DR

Le tapis Boukhara ou Turkoman

Ces tapis viennent d’une région géographiquement complexe d’Asie centrale réunissant le Turkménistan, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, l’Afghanistan et le Pakistan. Le Boukhara est un tapis constitué de petits motifs géométriques répétitifs. Il présente différentes nuances de rouges ainsi qu’un décor en forme de petits médaillons appelés gül (sorte d’emblème tribal). Le tissage complexe réalisé suivant le type de nœud, la densité, la finition des bords sont des caractéristiques qui le différencient des autres tapis. Cependant, leur résistance laisse à désirer, c’est pourquoi mieux vaut les utiliser de façon décorative plutôt que de les placer dans les zones de passages comme les couloirs.



Le tapis Caucasien

Réalisés avec des couleurs vives distinctives, des motifs stylisés et des bordures à la décoration élaborée, ces tapis sont reconnus pour leur simplicité et leur beauté. Comme son nom l’indique, ce tapis est originaire des régions situées au sud, à l’est et au nord de la chaîne de montagnes du Caucase (sud de la Russie, Azerbadjan et Arménie). Il appartient à la famille des tapis noués, réalisés par les populations nomades et particulièrement les femmes. C’est le métier à tisser horizontal qui est utilisé, plus facile à transporter même s’ils sont de petites tailles (2 à 3 mètres max). Le nouage est d’une densité assez peu élevée : la chaîne et la trame sont en laine, parfois mélangéess à du coton ou des poils de chèvre. Les tapis Caucasiens conviennent aussi bien à un environnement classique que contemporain.



Le tapis Dhurry

Ce tapis tient son origine de l’Inde. Son nom indien signifie « tissage plat ». Il est réalisé par des artisans qualifiés sur un métier à tisser horizontal ou vertical. Il présente plusieurs caractéristiques : il est bon marché, réversible, informel et facile à vivre car il est chaud en hiver et frais en été. Il existe dans un large choix de tailles et de coloris harmonieux. Le dhurry est fait en coton tissé à la main il est par conséquent lavable mais les couleurs sombres risquent de se délaver s’il passe à la machine. Un lavage à la main comme au bon vieux temps réduira à coup sûr un quelconque risque de rétrécissement.



Le tapis Flokati

Originaires de la région du nord de la Grèce, les tapis flokatis font parti de la culture et des traditions grecques depuis des siècles. Ce sont des tapis assez lourds, réalisés avec de très longs poils de laine. Ils étaient proposés en blanc ou blanc cassé à la base, mais de nos jours des variantes de couleurs sont possibles : orange, vert, bleu… Le flokati est un bon compagnon durant les nuits froides et humides de l’hiver. Son aspect feutré et à longues mèches résulte du fait qu’il est lavé et rasé dans le cours d’eau de montagne puis séché au soleil. Le savoir-faire de ces tapis reste la grande fierté de la population du nord de la Grèce. Il a été transmis de génération en génération pour devenir de nos jours un vrai tapis de luxe.



Le tapis Kilim

Réalisés en tissage ras, les tapis Kilim ne présentent pas une surface « moelleuse » comme peut l’être un tapis noué. A l’origine, ils étaient réalisés par les nomades sud-tunisiens mais depuis, leur fabrication est étendue aux nomades de Turquie, d’Iran, d’Irak, de Chine, du Pakistan, d’Inde et du Maroc. Utilisés autrefois pour servir de litière aux chameaux et de séparation de tentes, ils servent aujourd’hui aussi bien à recouvrir le sol qu’à décorer les murs. Les Kilims traditionnels présentent deux sortes de motifs géométriques simples, le triangle et le losange dans des couleurs multiples. Les Kilims du Kurdistan sont de couleurs vives, ceux de Turquie portent des couleurs méditerranéennes telles que l’or, l’orange et le turquoise alors que les Kilims d’Iran sont basés sur le bordeaux, le roux, le bleu et le vert foncé.



Le tapis d'OrientB]

L’origine du tapis Oriental se trouve en Chine. De nos jours, il est fabriqué en Roumanie, en Iran ou en Inde. Epais et somptueux, c’est un tapis artistique, souvent multicolore ou orné de motifs figuratifs qui résultent de la fierté de l’Orient. C’est pour cela que les couleurs typiques de bases sont le noir, le jaune pâle, le rose pastel, la couleur pêche et le bleu. Le jeu des différents motifs qui compose les tapis d’Orient donne une certaine profondeur à l’image tissée au-delà de l’horizontalité et de la verticalité. Ces motifs selon leur valeur colorée et leur structure esthétique donnent l’impression d’être devant un décor d’une scène théâtrale. Les tapis les plus onéreux sont réalisés en soie, alors que les moins chers sont faits en laine.



Le tapis Persan

Le tapis persan, plus il vieillit, plus il est beau. Comme le bon vin, il s’embellit avec l’âge et atteint le point culminant de sa beauté au bout de 30 ou 40 ans. Ceci fait de lui, un excellent élément de décor, durant de nombreuses années. Le tapis persan, comme son nom l’indique provient du plus profond de la Perse, à l’est du Turkestan en Asie Centrale. Noué à la main, il existe une grande variété de tapis persans faits de laine fine ou plus épaisse. Souvent rectangulaire ou sous forme de chemin, ils sont de couleurs et de motifs stylisés. On trouve cependant des coloris de base communs à tous les tapis persan : le rouge et le bleu foncés. La variété la plus connue au monde est le tapis d’Ardabil.



Le tapis Rya

Le Rya est avant tout une technique originaire des pays scandinaves (Suède, Danemark et Finlande). Elle est caractérisée par des tapis à longs poils, style années « sixties ». La longueur des mèches varie entre 2.5 cm et 15 cm. Selon la tradition, le tapis Rya se travaille sur un métier à tisser en nouant les mèches sur les fils de chaîne avec les doigts. Le nouage et le tissage se font ainsi au même moment. La toile de Rya est un support solide et ferme, idéal pour les tapis et les grands projets muraux. Les tapis Rya sont réalisés avec des couleurs plutôt sombres tissées en motifs contemporains et abstraits, fréquemment dans des formes modernes comme des cercles ou des ovales.



La foire aux tapis c'est par ici !