Les nouvelles Etoiles de l’Observeur du design

Agnès Zamboni
La 19ème édition de ce concours met à l’honneur l’innovation numérique, les matières recyclées, l’écologie et le développement durables pour lutter contre l’obsolescence des produits de consommation.
Ticbot est un objet qui traduit nos tics numériques. Ce prototype, imaginé par le bureau de design interne d’Orange et connecté via une application installée sur votre smartphone, s’anime en fonction de l’intensité de l’utilisation que nous en faisons. Il se balance tranquillement lorsque son usage est raisonnable et ses cheveux se dressent sur la tête lorsque nous en abusons ! Création design interne Catherine Ramus, Huieum Kim et Tristan Savina.

Ticbot est un objet qui traduit nos tics numériques. Ce prototype, imaginé par le bureau de design interne d’Orange et connecté via une application installée sur votre smartphone, s’anime en fonction de l’intensité de l’utilisation que nous en faisons. Il se balance tranquillement lorsque son usage est raisonnable et ses cheveux se dressent sur la tête lorsque nous en abusons ! Création design interne Catherine Ramus, Huieum Kim et Tristan Savina.
©Orange


 Un nouveau départ



Les Etoiles de l’Observeur du design 2018 ont été décernées le 5 décembre 2017 au Centre Georges Pompidou. Cette manifestation s’est déroulée sans la présence d’Anne-Marie Boutin, présidente jusqu’alors de l’APCI (Agence pour la Promotion de la Création Industrielle), organisatrice historique de ce concours et première directrice de l’ENSCI-Les Ateliers, une grande école de design parisienne.   Malheureusement décédée, elle laisse la place Christophe Chaptal de Chanteloup qui lui succède. Les projets étoilés sont répartis en six catégories : de l’entreprise, économiques, technologiques, des usages, écologiques, sociétales, thèmes récurrents et fédérateurs de la diversité des réalisations. Cette année, le jury international a décerné 163 Labels. Ils sont présentés dans deux dispositifs numériques : une projection vidéo et un site dédié à cette édition.   



Tekasa’ï est un habitat et unité de production en bambou étudiés pour les zones inondables du Bangladesh. Composé d’un espace flottant abritant le logement amarré au centre d’une structure extérieure circulaire ancrée dans le sol, il pose sur l’eau et permet aux populations sinistrées d’éviter l’exode vers d’autres terres. Création design Loïs Tavernier, Strate-Ecole de Design, en recherche d’éditeur.

Tekasa’ï est un habitat et unité de production en bambou étudiés pour les zones inondables du Bangladesh. Composé d’un espace flottant abritant le logement amarré au centre d’une structure extérieure circulaire ancrée dans le sol, il pose sur l’eau et permet aux populations sinistrées d’éviter l’exode vers d’autres terres. Création design Loïs Tavernier, Strate-Ecole de Design, en recherche d’éditeur.
©Loïs Tavernier




Des créations qui évitent l’effet gadget



Du brushing supersonic de Dyson qui propose un séchage des cheveux tout en respectant la fibre capillaire, au mini réfrigérateur individuel destiné au transport des médicaments, en passant par une nouvelle gamme de casseroles, les usages domestiques et produits de la maison sont largement représentés. Parmi les objets innovants, un détecteur d’«overdose numérique» qui nous alerte si le nombre de déverrouillages de l’écran de notre smartphone excède 8 par jour. Et l’étoile du jeune talent a été notamment attribuée par le Loïs Tavernier pour son projet d’abris pour réfugiés climatiques du Bangladesh qui, d’ici 2050, seront durement touchés par la montée des eaux. 



Hay and Husk, collection de matériaux textiles et agro-sourcés issus de la riziculture française offrant une diversité d’applications possibles pour la décoration et la maison. Entièrement biodégradables et recyclables, ils ont été mis au point en collaboration avec un artisan, un laboratoire et un industriel. Création design Alexia Venot, en recherche d’éditeur.

Hay and Husk, collection de matériaux textiles et agro-sourcés issus de la riziculture française offrant une diversité d’applications possibles pour la décoration et la maison. Entièrement biodégradables et recyclables, ils ont été mis au point en collaboration avec un artisan, un laboratoire et un industriel. Création design Alexia Venot, en recherche d’éditeur.
©Alexia Venot




Deux scénographes inspirés



Même la scénographie est innovante : les deux designers, Patrick Jouin et Christophe Thélisson, l’ont imaginé selon un système très ingénieux. Le socle qui supporte la présentation du produit étoilé se transforme en caisse de transport facilitant ainsi les déplacements de l’exposition itinérante qui se termine à l’INPI de Courbevoie le 27 avril 2018. 



Contact : www.apci.asso.fr



www.schneider-electric.com

www.cristel.com

www.atelierpapetier.com    

www.bioplynov.com

www.chimieagroindustrielle.fr

www.paul-morim.com

www.leborgne.fr

www.otis.com

www.sound-to-sight.com

www.lucileviaud.com

www.cerfav.com

www.usinedekervellerin.fr

www.maximum.paris

www.drafttoshapejaggi.ch

www.weiss.fr

www.orange.com



Impro est une imprimante verticale, durable et réparable qui se démonte facilement avec des composants intérieurs lisibles et identifiables par des codes couleur. Les habituelles cartouches d’encre sont remplacées par des réservoirs pour ne remplacer que les teintes strictement nécessaires. On peut utiliser d’autres teintes que celles de la quadrichromie. Elle se fixe au mur pour gagner de la place et permet d’annoter directement les documents. Création design Paul Morim, en recherche d’éditeur.

Impro est une imprimante verticale, durable et réparable qui se démonte facilement avec des composants intérieurs lisibles et identifiables par des codes couleur. Les habituelles cartouches d’encre sont remplacées par des réservoirs pour ne remplacer que les teintes strictement nécessaires. On peut utiliser d’autres teintes que celles de la quadrichromie. Elle se fixe au mur pour gagner de la place et permet d’annoter directement les documents. Création design Paul Morim, en recherche d’éditeur.
©Paul Morim




Séquence 5, gamme d’interrupteurs et de prises électriques, conçue par le groupe Schneider Electric. Les différents modèles personnalisables allient usinage numérique du laiton et finition manuelle avec une intégration au bâti optimisé.  Création, design interne Guillaume Reiner.

Séquence 5, gamme d’interrupteurs et de prises électriques, conçue par le groupe Schneider Electric. Les différents modèles personnalisables allient usinage numérique du laiton et finition manuelle avec une intégration au bâti optimisé. Création, design interne Guillaume Reiner.
©Schneider Electric




Castel Pro, collection d’articles culinaires pour les professionnels et par des chefs sous la direction du bureau de design internet de la marque Cristel. Les casseroles tous feux, induction comprise, offrent des formes arrondies pour faciliter les montées en sauce et sont fabriquées dans un matériau diffusant 5 couches pour une répartition optimale de la chaleur sans inertie. Ainsi la température monte et redescend très vite pour une maitrise parfaite des cuissons. Création design interne Paul Dodane.

Castel Pro, collection d’articles culinaires pour les professionnels et par des chefs sous la direction du bureau de design internet de la marque Cristel. Les casseroles tous feux, induction comprise, offrent des formes arrondies pour faciliter les montées en sauce et sont fabriquées dans un matériau diffusant 5 couches pour une répartition optimale de la chaleur sans inertie. Ainsi la température monte et redescend très vite pour une maitrise parfaite des cuissons. Création design interne Paul Dodane.
©Cristel




Les Etoiles sont érigées sur des podiums recouverts de PVC Tarkett « IQ Natural Le Graphite » et rehaussées d’un plateau en Dibond argenté, valorisant chaque élément présenté.

Les Etoiles sont érigées sur des podiums recouverts de PVC Tarkett « IQ Natural Le Graphite » et rehaussées d’un plateau en Dibond argenté, valorisant chaque élément présenté.
©APCI




Les socles de présentation des Etoiles 2018 émergent d’un tapis, alliant deux couleurs contrastantes, « Fuse Field Yellow » de Desso et sont parfois agrémentés de cimaises en Dibond métallisé. Ce matériau composite an aluminium issu de la haute-technologie léger, stable, rigide et transformable en 3D permet de réaliser des mises en scène créatives.

Les socles de présentation des Etoiles 2018 émergent d’un tapis, alliant deux couleurs contrastantes, « Fuse Field Yellow » de Desso et sont parfois agrémentés de cimaises en Dibond métallisé. Ce matériau composite an aluminium issu de la haute-technologie léger, stable, rigide et transformable en 3D permet de réaliser des mises en scène créatives.
©APCI




Bêche Duopro, outil de jardin multifonction et durable. Grâce à sa forme optimisée, non seulement, il permet une découpe précise des racines et des levées de terre plus importantes, mais aussi sa résistance à la flexion est augmentée. Sabre laser des jardiniers du XXIème siècle, il évite tout dérapage du pied. Création design internet, Christophe Thélisson.

Bêche Duopro, outil de jardin multifonction et durable. Grâce à sa forme optimisée, non seulement, il permet une découpe précise des racines et des levées de terre plus importantes, mais aussi sa résistance à la flexion est augmentée. Sabre laser des jardiniers du XXIème siècle, il évite tout dérapage du pied. Création design internet, Christophe Thélisson.
©Leborgne




Osée, cabine d’ascenseur offrant une ambiance sonore, dynamique et interactive. Le système de sonification agrandit psychologiquement l’espace pour éviter aux occupants une sensation désagréable de claustrophobie. Création design internet Innovation dpt Otis Sound to sight, Antoine Châron et Florestan Gutierrez.

Osée, cabine d’ascenseur offrant une ambiance sonore, dynamique et interactive. Le système de sonification agrandit psychologiquement l’espace pour éviter aux occupants une sensation désagréable de claustrophobie. Création design internet Innovation dpt Otis Sound to sight, Antoine Châron et Florestan Gutierrez.
©Otis




Ostraco, collection de pots en verre marin Glaz utilisant les déchets de la filière halieutique, la pêche et l’aquaculture. Composés de poudres de coquillage (huître) soufflées par un artisan, ces 7 récipients offrent des couleurs changeantes uniques, entre le vert et le bleu faisant référence à la mer. Création design Lucile Viaud en recherche d’éditeur.

Ostraco, collection de pots en verre marin Glaz utilisant les déchets de la filière halieutique, la pêche et l’aquaculture. Composés de poudres de coquillage (huître) soufflées par un artisan, ces 7 récipients offrent des couleurs changeantes uniques, entre le vert et le bleu faisant référence à la mer. Création design Lucile Viaud en recherche d’éditeur.
©Lucile Viaud




Rotoman, tabouret réalisé à partir des déchets de tests matière par rotomoulage de l’industrie plastique. Réalisation avec moule à épreuve de l’entreprise A. Schulman. Création design interne Maximum.

Rotoman, tabouret réalisé à partir des déchets de tests matière par rotomoulage de l’industrie plastique. Réalisation avec moule à épreuve de l’entreprise A. Schulman. Création design interne Maximum.
©Maximum




Chocolat des Ateliers Weiss, créés en 2016. Produit de design culinaire, cette tablette 3.0 est le résultat d’un concours lancé à la Biennale de design de Saint-Etienne. Conçue par le designer Marc Jaggi, elle peut être fabriquée selon les désirs de chacun avec du chocolat au lait, noir ou blanc. La recette est sans gluten et utilise du beurre de cacao sans OGM. Création design Drafttoshape Jaggi, Marc Kaggi.

Chocolat des Ateliers Weiss, créés en 2016. Produit de design culinaire, cette tablette 3.0 est le résultat d’un concours lancé à la Biennale de design de Saint-Etienne. Conçue par le designer Marc Jaggi, elle peut être fabriquée selon les désirs de chacun avec du chocolat au lait, noir ou blanc. La recette est sans gluten et utilise du beurre de cacao sans OGM. Création design Drafttoshape Jaggi, Marc Kaggi.
©Les Ateliers Weiss




Le tapis (Desso) qui enrobe les socles se déforme par ailleurs en trois points pour créer des alcôves qui accueillent les projets en mettant en valeur l’expérience et le son. Ainsi, le dispositif autonome, tenu par le sol-mur moquette se déploie comme une double peau dans l’espace.

Le tapis (Desso) qui enrobe les socles se déforme par ailleurs en trois points pour créer des alcôves qui accueillent les projets en mettant en valeur l’expérience et le son. Ainsi, le dispositif autonome, tenu par le sol-mur moquette se déploie comme une double peau dans l’espace.
©APCI




Cette année, la scénographie en mouvement de présentation Etoiles de l’Observeur du design 2018 a été réalisée par les designers Patrick Jouin et Christophe Thélisson, ex-élèves de l’ENSCI.

Cette année, la scénographie en mouvement de présentation Etoiles de l’Observeur du design 2018 a été réalisée par les designers Patrick Jouin et Christophe Thélisson, ex-élèves de l’ENSCI.
©APCI