Alfredo Häberli chez Georg Jensen

Anne-Claire Riot
Conviviale et suggestive, telle se présente la collection « De la cuisine à la table » d’Alfredo Häberli, dévoilée lors de l’exposition « Art et Fonctionnalité » qui anima la Galleria Carla Sozzani de Milan, à l’orée du printemps 2011.
Salière et poivrier à la forme oblongue

Salière et poivrier à la forme oblongue
©DR

Apanage de Georg Jensen, les objets destinés à la table d’Alfredo Häberli se complaisent dans la sobriété épurée et le brin d’extravagance de leur silhouette versatile. D’une fadeur conventionnelle au premier regard, les couverts à salade en bois de chêne embrassent une singularité certaine dans la convexité de leur extrémité. La salière, flanquée du poivrier, se manifeste démasquant ses courbes girondes à la féminité subtile. L’œil ludique du designer aux ascendances argentines transparait dans la fermeture-toupie qui couronne la carafe de verre.


Les formes s’imbriquent sans que le moindre hiatus ne se profile – peut-être l’une des facettes de la définition d’un chef d’œuvre. Ces suprêmes réalisations, incarnation d’une réussite supposément parfaite, sont exaltées dans un des volets de l’exposition, « Masterpieces by Georg Jensen ».


Plateau en argent à la surface bouleversée de Verner Panton, bougeoir de Soren Georg Jensen se faisant l’interprétation contemporaine d’une pièce dénichée dans une église de style scandinave…autant d’ouvrages au croisement du passé et de l’avenir, que vient auréoler le « peacock pitcher » - littéralement la carafe-paon – d’Alfredo Häberli.     


 


www.georgjensen.com