L’applique à volet pivotant de Charlotte Perriand

Clément Martin
Incarnant la modernité et l’avant-gardisme, l’architecte et designer Charlotte Perriand réalisa l’applique à volet pivotant avec la volonté d’inscrire la lumière dans un esprit modulaire, en correspondance avec l’homme et son habitat.
Conçue par la designer Charlotte Perriand, l’applique à volet pivotant se veut une vision moderne de l’éclairage, dans un esprit international. De style industriel, son volet en métal permet de moduler la lumière, selon les besoins du moment.

Conçue par la designer Charlotte Perriand, l’applique à volet pivotant se veut une vision moderne de l’éclairage, dans un esprit international. De style industriel, son volet en métal permet de moduler la lumière, selon les besoins du moment.
©Made In Design

Dessinée en 1962, l’applique à volet pivotant correspond en tout point à la conception d’un éclairage fonctionnel et pratique, qui s’intègre dans une vision moderne. Il s’agit d’une structure à fixation murale, munie d’une ampoule dissimulée derrière un système mobile rectangulaire. Privilégiant la simplicité des formes, le luminaire est constitué d’un panneau pivotant au moindre geste de la main, ce qui permet d’orienter l’éclairage selon les besoins, où la lumière se module entre directe et indirecte. Sa structure en métal et aluminium correspond à une volonté d’exprimer le modernisme, par le biais d’un style industriel empreint de simplicité et d’efficacité. Le choix de matériaux chromés n’est pas un hasard, permettant de faire scintiller et réfléchir la lumière, dans un jeu de réflexion. A travers son travail, Charlotte Perriand tente de donner à un intérieur l’aspect d’un luxe décomplexé et décontracté.


Déjà présente sous forme de siège, l’action pivotante du mobilier de la designer est une constante de sa conception d’un mobilier modulaire, adaptable aux besoins de l’homme. Si le mobilier doit pouvoir s’intégrer à l’art du bâti dans une démarche d’architecte, celui-ci doit garder à l’esprit sa fonctionnalité première. Grâce à sa forme géométrique simple, l’applique est conçue pour s’utiliser indépendamment, quelque soit la pièce ou l’intérieur de l’habitation, dans un esprit international. Il s’agit de replacer le propriétaire des lieux comme le vrai créateur de son espace de vie, au détriment du décorateur. En utilisant le métal et l’aluminium, l’applique doit pouvoir posséder les qualités de légèreté et de résistance inhérentes aux matériaux, afin de permettre une production en série industrielle et économique.


Née en 1903, l’architecte et designer Charlotte Perriand réalise ses premiers meubles durant ses études à l'Union Centrale des Arts Décoratifs. Mais elle connaît son réel premier succès au Salon d’Automne de 1927, avec Bar sous le toit, un mobilier en acier chromé et aluminium anodisé. Sa rencontre avec Le Corbusier, avec lequel elle collabore pendant dix années, sera déterminante pour sa carrière, rompant définitivement avec un style académique. Membre fondateur de l’UAM (Union des Artistes Modernes), Charlotte Perriand se lance dans une quête de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques dans une approche moderne du mobilier et de l’aménagement d’intérieur. Pourtant, l’innovation ne doit pas se faire au détriment d’un certain rationalisme, afin de préserver la tradition de qualité des arts décoratifs. En 1940, elle part faire un voyage au Japon pour une durée de deux ans, qui va influencer considérablement sa conception d’un habitat traditionnel, aux accents d’avant-garde.


Comme le souhaitait Charlotte Perriand, l’applique à volet pivotant est devenue une icône du design, dont la pureté des lignes incarne une certaine intemporalité. Son caractère résolument moderne explique sa réédition par Nemo.


www.nemo.cassina.it

www.madeindesign.com