A l’heure du design durable

Karine Quédreux
L’Institut Français du Design fête ses 6O ans et réaffirme, à l’occasion des 55ème Janus du design, sa démarche du « mieux-vivre ensemble » pour la « Personne, l’Entreprise et la Cité ».
Spectaculairement beau et éco conçu avec des matériaux respectueux de l’environnement, le barbecue solaire nomade « cook Up 200 »

Spectaculairement beau et éco conçu avec des matériaux respectueux de l’environnement, le barbecue solaire nomade « cook Up 200 »
©DR

 


C’est quoi le design ? 


Ou l’histoire d’un label Janus qui tente à le définir. C’est à Jacques Viénot, fondateur de l’Esthétique industrielle que l’on doit son approche en cinq « E » : Esthétique, Ergonomie, Economie, Ethique, Emotion. Conviction qui préside encore aujourd’hui à l’attribution du Label à une équipe candidate (entreprise + concepteur/designer) par un jury d’experts pluridisciplinaires. Créé en 1953 par arrêté ministériel, ce label consacre les meilleures réalisations en terme de design dans six catégories (Industrie, Santé, Commerce, Cité, Service, Design Campus) et s’attache à promouvoir la réflexion créative, à optimiser l’investissement dans le design et à le transformer en avantage concurrentiel. Un enjeu capital dans le contexte actuel pour créer son identité et sa différence sur le marché !


C’est quoi un produit labellisé avec mention « ecodesign » ?


Fi du « greenwashing », l’heure est à l’exigence et à la transparence en termes de progrès social, de développement économique et d’implication écologique. Depuis 2009, le Janus intègre un critère environnemental sous la mention « écodesign » qui récompense, avec le soutien de l’ADEME, la démarche de développement durable et la réflexion sur l’ensemble du cycle de vie de la réalisation labellisée.


 


Fort de cette dimension, le palmarès 2010 (étude des produits en 2010, remise des labels en 2011) s’avère donc particulièrement instructif. Occasion pour nous de zoomer sur  l’excellence d’un nouveau produit labellisé dans l’air du temps : le barbecue solaire nomade.


Fruit de la rencontre entre la société IDCOOK (inspirée par la nécessité de la cuisson solaire dans les Pays en Voie de Développement) et l’agence UON DESIGN (Xavier Flavard) et AGENCE CRÉATIONS (Yves Subarroque),le « cook Up 200 » défend sans conteste les critères de l’innovation « durable » : éco conçu avec des matériaux respectueux de l’environnement , utilisation de l’énergie solaire gratuite pour un système de cuisson facile à utiliser et sans danger (en se reflétant dans la parabole, les rayons se concentrent sur l’ustensile de cuisson placé en son centre). Economique et fonctionnel, ce barbecue à l’esthétique spectaculaire a pour autres avantages de ne générer ni déchets ni fumées et de conserver la valeur nutritive des aliments quel que soit le type de cuisine, grillée, mijotée ou vapeur.


Sur ce registre, voilà de quoi initier une nouvelle conviction en trois « B » : c’est Bon, c’est Beau et c’est Bien !