Cone Chair, fauteuil phare des sixties

Patricia Prud'Homme
Enfant terrible du design danois, inventeur de formes révolutionnaires, Verner Panton crée le Cone Chair en 1958, et marque un tournant dans l’histoire du design.
Fabriqué en série, la palette du Cone Chair s’offre de nouvelles couleurs, quittant le rouge originel. Verner Panton, toujours habillé de bleu, annonçait le rouge comme sa couleur favorite.

Fabriqué en série, la palette du Cone Chair s’offre de nouvelles couleurs, quittant le rouge originel. Verner Panton, toujours habillé de bleu, annonçait le rouge comme sa couleur favorite.
©Marc Eggiman

Après avoir commencé sa carrière dans les ateliers du célèbre Arne Jacobsen, où il est dit dans l’ombre que Verner Panton dessina la fameuse Ant Chair, son style est jugé visionnaire, peut-être un peu trop pour l’époque; piètement tripode, absence d’accoudoir, cette chaise Fourmi n’a pas séduit les foules en son temps avant de devenir une des plus importantes icônes design.


L’enfant terrible du design scandinave décide de parcourir un road-trip dans toute l’Europe au volant de son minibus Wolkswagen, transformé en bureau mobile.


De retour au Danemark, Verner Panton en ramène une foule d’idées et de concepts dont le Cone Chair.


En rupture avec l’idée classique du fauteuil, la volonté de Verner Panton est de faire table rase de tous les préjugés existants sur la forme d’un siège. Avec le Cone Chair,  il en bouleverse l’esprit et les codes de forme. En cette époque de  fascination pour la conquête de l’espace, Verner Panton est un visionnaire  inspiré.


Le Cone Chair tient en un cône basique d’inspiration cubiste, posé à l’envers sur la pointe, sur un châssis métallique. De surcroît, cette impossible construction futuriste pivote!


L’enthousiasme est tel lors de l’apparition du Cône Chair en 1958, que moins d’un an plus tard, le Cone Chair est fabriqué en série par Plus-Linje, le fameux fabricant danois.


Enveloppant une structure en tôle cintrée, le rembourrage du Cone Chair se compose de mousse  polyuréthane recouverte de tissu et offre un voluptueux confort.


Cone Chair dans sa version originale : rouge, conçue pour le restaurant paternel le « Kom-Igen » (Come Again), situé à Fünen, île danoise.

Cone Chair dans sa version originale : rouge, conçue pour le restaurant paternel le « Kom-Igen » (Come Again), situé à Fünen, île danoise.
©Hans Hansen


Si Verner Panton partage avec Arne Jacobsen l’amour des nouveaux matériaux, créateurs de formes autrefois impensables, il ose les mélanger avec des couleurs pop. Lorsqu’il crée le Cone Chair pour le restaurant paternel, tout le mobilier sera décliné sur un nuancier de 5 tons de rouge, jusqu’à l’habit du personnel. Féru de psychologie des couleurs, discipline qu’il a étudiée,  Verner Panton a établi un système où le rouge est roi. Sous son stimulus, les pulsations s’emballent, le rouge provoque le dialogue. Verner Panton continue  ses expériences avec les matériaux ; il décline le concept Cone version métal, puis invente la chaise qui assoit sa renommée, la Panton Chair. Panton embarque son monde pour le design pop!


Pour en savoir plus sur Verner Panton : www.vernerpanton.com


Le Cone Chair est toujours édité chez Vitra.


www.vitra.com