Diamond Chair, beauté métallique !

Benjamin Tardy
Harry Bertoia affectionnait le métal. Lorsque le couple Knoll lui donna carte blanche pour concevoir son mobilier en 1952, le sculpteur se fit designer. Quelques tubes de fer et un poste à souder suffirent pour créer son bijou : la Diamond Chair.
Diamond Chair, par Harry Bertoia, chez Knoll. Structure en fils d'acier soudés point par point. Piètement en chrome poli. Disponible avec coussin d'assise ou housse complète. 85X75 cm, hauteur : 75 cm. A partir de 1040 euros.

Diamond Chair, par Harry Bertoia, chez Knoll. Structure en fils d'acier soudés point par point. Piètement en chrome poli. Disponible avec coussin d'assise ou housse complète. 85X75 cm, hauteur : 75 cm. A partir de 1040 euros.
©DR

Harry Bertoia est avant tout un créateur. Tout droit sorti de la Cranbook Academy of Art, où il rencontre Walter Gropius, fondateur du mouvement Bauhaus, Edmund Bacon ainsi que Ray & Charles Eames, le sculpteur italien ouvre un atelier de travail du métal à Cranbook à la fin des années 30. Trois ans plus tard, la guerre entraîne une pénurie du matériau. Imperturbable, il se lance alors dans la création de bijoux. Il confectionne notamment des bagues de fiançailles pour plusieurs de ses amies. En 1940, le futur designer rejoint le couple Eames en Californie.



Designer d'une fois, Harry Bertoia n'aura conçu qu'une seule série de mobilier pour Hans & Florence Knoll. Parmi les cinq meubles de la série, la Diamond Chair surprend par sa légèreté et son originalité. On croirait une plaque de grillage simplement moulée. En fait, les tuyaux qui la composent furent soudés un à un pour obtenir la forme désirée. Son piètement en chrome lui confère cette impression de flottement brillant.



La Diamond Chair se compose d'acier, et pourtant c'est sa légèreté qui frappe. Sa filature de fer, son assise doucement creusée et le chrome scintillant du piètement ; l'ensemble appelle au grand air. On y trouve une filiation avec la Wire Chair du couple Eames. Sans doute un vestige de leur ancienne collaboration pour leurs chaises Dining et Lounge...



Cette œuvre lui valut le titre de Designer de l'année 1955, et le Certificate of Merit de l'American Institute of Architects. Le succès commercial de la chaise Bertoia fut tel qu'il put quitter le design pour se consacrer pleinement à sa passion première : la sculpture du fer. Comme quoi, on peut tout faire avec des barres de fer.



Contact Knoll : 01.44.18.19.99

www.knoll.fr