Les fauteuils et canapés 770, alliance du classique et du moderne

Koudiedji Sylla
Joseph-André Motte est le designer de l’élégance à la française.Influencé par le Bauhaus et le travail de Charles Eames, le décorateur œuvre au sein de l’Atelier de Recherche Plastique qu’il fonde en 1954. Pour Steiner, il signe les canapés et fauteuils 770 ; des créations qui comptent parmi ses chefs d’œuvres.
Modernes et classiques, les fauteuils et canapés 770 sont une véritable synthèse du style des années 50. Réédités tels quel, le dossier haut et  les manchettes enveloppantes redonnent plus de confort

Modernes et classiques, les fauteuils et canapés 770 sont une véritable synthèse du style des années 50. Réédités tels quel, le dossier haut et les manchettes enveloppantes redonnent plus de confort
©DR

Designer incontestable des années 50, Joseph-André Motte est attiré par les formes des fauteuils dessinés par Charles Eames ou par le style de l’architecte Ludwig Mies van der Rohe. Une fascination que l’on peut discerner à travers les fauteuils et canapés 770.


Crées en 1958, ces œuvres correspondent à une période où le meuble français se frayait un chemin dans la modernité ; le classique est revisité et les formes sublimées.  Une forme dynamique, une assise ronde,  les fauteuils et canapés 770 attirent par des courbes et des lignes fluides; des créations qui font partie des «essentiels » de Steiner.


Réédités, la fraicheur des années 50 est toujours aussi vive. En cuir pleine fleur, seule l'épaisseur de l'assise a été retravaillée pour des lignes encore plus fluides et la structure métallique légère autorise ses lignes arrondies.


Avant- gardiste certain, Joseph -André Motte adopte un objectif d’excellence teinté de modernité.