Le Fauteuil Costes, icône classique du design

Patricia Prud'Homme
Création des plus célèbres de Philippe Starck, le fauteuil Costes innove en matière de portance, et impose le design comme un art.
Le Fauteuil Costes, tripode originel et sa déclinaison à quatre pieds.

Le Fauteuil Costes, tripode originel et sa déclinaison à quatre pieds.
©DR

Le fauteuil Costes a été conçu par Philippe Starck dès 1981 pour le fameux café Costes, à Paris, lorsqu’il s’occupe de l’agencement intérieur de celui-ci. Le fauteuil Costes propulse le Café du même nom comme « The place to be » et Philippe Starck devient LE designer incontournable. Le président Mitterrand choisit le projet de Starck pour décorer les appartements privés de l’Elysée, symbolisant ainsi la reconnaissance du design par les institutions.


Emblème de l’esprit Starck, le fauteuil Costes répond aux exigences du bon objet, l’objet juste, usuel, intelligent et élégant. Son châssis se compose de tube d’acier émaillé et son dossier est en contre plaqué cintré. Le placage peut être d’acajou, de noyer ou bien de cerisier. L’élégante découpe offre des accoudoirs naturels.


L’innovation tient à son piètement tripode; grâce à ses trois pieds au lieu de quatre, le Fauteuil Costes facilite la circulation des serveurs entre les tables. Starck veut des objets justes et beaux au service du progrès. S’inscrit également ici, le prolongement de la réflexion de Philippe Starck sur un nouveau rapport entre l’utilisateur et l’objet. Le tripode demande ainsi plus de participation, plus d’attention de la personne assise : se balancer avec un  Fauteuil Costes est plus dangereux, mais nettement plus drôle.


Entré au panthéon des musées, ce fauteuil mythique fait partie aujourd’hui de la Collection du Centre George Pompidou.


Edité depuis 1984 par l’italien Driade : www.driade.it


www.starck.com