" L'Usage des jours" de Guillaume Bardet

Isabelle Chavarot
Guillaume Bardet et dix céramistes de la Drôme ont relevé un défi fou...A partir des dessins du designer, créer un objet par jour, soit 365 pièces exceptionnelles. Ils ont reçu un des prix de "L’intelligence de la main", créé par Liliane Bettencourt, "Dialogue 2011".
Les 365 objets de Guillaume Bardet réalisés par dix céramistes de la Drôme.

Les 365 objets de Guillaume Bardet réalisés par dix céramistes de la Drôme.
©DR

La  Fondation Bettencourt Schueller récompense un défi fou : la création d’un objet  par jour, soit 365 objets en céramique. La Fondation  Bettencourt Schueller a été pionnière par la création, en 1993, du prix pour « L’intelligence de la main ». En 2011, 400 candidatures ont été reçues, soumises à 2 comités d’experts.


Le prix « Dialogues » récompense la collaboration exemplaire entre un artisan et l’imaginaire d’un créateur. « Dialogue 2011 »  est attribué à une belle aventure « L’Usage des jours », un projet de création d’un objet  par  jour soit 365 œuvres en céramique, certaines en porcelaine. 


 « L’Usage des jour » est une idée d’un designer: Guillaume Bardet. Du 21 septembre 2009 au 20 septembre 2010 Guillaume Bardet a dessiné chaque jour un objet d’usage courant. Depuis l’automne 2010, avec la collaboration d’une dizaine de céramistes de Dieulefit dans la Drôme, où il vit depuis 2 ans, Guillaume Bardet a entrepris la réalisation de chacune des pièces à partir de ses dessins.


Quand Guillaume Bardet raconte l’histoire de chaque objet…c’est un roman ; son aventure pour convaincre les artisans,  la complicité qui est née entre eux. Mais surtout ils ont dû se surpasser, se transcender, inventer de nouvelles prouesses techniques. Chaque objet raconte la magie de la main.


Quelques exemples :


Dominique Pouchain, Samedi 24 avril 2010, naissance de ce tabouret, superbe sculpture en terre de Baillet, le toucher de sa surface semble frissonner sous la main ; Guillaume Bardet a participé à sa réalisation, à la demande du céramiste…


Dominique Pouchain.

Dominique Pouchain.
©DR


Raelyn Larson, Dimanche 13 juin 2010, naissance de cette lampe, inspirée des tuyaux de raccordement de canalisations, en faïence rouge de coulage, intérieur peint à la main.


Les lampes de Raelyn Larson

Les lampes de Raelyn Larson
©Isabelle Chavarot


Quentin Marais,  lundi 19 juillet 2010, naissance d’un vase en porcelaine de coulage, extérieur en biscuit et intérieur en émail transparent mat. Cet aspect plissé, sorti tout droit de la technique du pliage de l’origami.


Origami. Quentin Marais

Origami. Quentin Marais
©Isabelle Chavarot


La forme en papier plié a été remplie de sable et posée dans le moule en plâtre qui sert à la fabrication de l’objet ; une prouesse technique dans la délicatesse du travail.


Plus les 362 objets non cités mais qui seront exposés au Musée de la Manufacture de Sèvres  à Paris en Janvier 2012…Une histoire à suivre !


http://www.intelligencedelamain.com/laureats/view/63


http://365.metaproject.net/fr/un-projet-de-guillaume-bardet/


http://www.dominiquepouchain.com/


 http://mireillefavergeon.blogspot.com/


http://www.frenchcocotte.com/dieulefit.html