Les grands classiques du vintage

Edith Belarisa
Le vintage, c’est avant tout des meubles authentiques, des créations originales devenues de grands classiques, que vous trouvez dans des boutiques de design spécialisées. Mais il existe aussi un vintage dit moderne, avec des objets cultes réédités ou réactualisés.
La chaise Tulip d'Eero Saarinen. Culte ! Existe en noire. Knoll

La chaise Tulip d'Eero Saarinen. Culte ! Existe en noire. Knoll
©DR

Vous êtes nostalgique des années orange, du mobilier rétro ? Laissez-vous emporter par la fièvre du vintage !



Old is good ! A la recherche de l’authenticité

Pour être vintage, c’est-à-dire de grand cru, l’article doit être rare, de qualité, emblématique d’un designer et d’une époque ! Les connaisseurs chercheront un meuble de Raymond Loewy, un canapé d’Ueli Berger ou la suspension en nacre de Verner Panton de collection.

Certaines boutiques proposent des meubles vintage authentiques, comme l’Atelier Moderne (http://www.lateliermoderne.fr) qui se spécialise dans le mobilier et les objets de décoration des années 50 à 70. Le site http://www.design-dejavu.com offre aussi un très beau choix d’articles originaux.



Pour relooker votre intérieur, vous pouvez aussi renouer avec le plaisir de chiner. Partez à la recherche de la perle rare, du meuble ou de l’objet de décoration qui redonnera cachet et fantaisie à votre chez-vous.



Des objets cultes remis au goût du jour

Vous ne savez pas choisir les bons millésimes ? Vous n’avez pas le temps de chiner ? Qu’à cela ne tienne, beaucoup de meubles design sont toujours édités. C’est le cas notamment de la cultissime chaise Tulip d’Eero Saarinen, de la Bubble Chair suspendue d’Eero Aarnio, des fauteuils ergonomiques de Pierre Paulin et de la chaise Wassily de Marcel Breuer.



D’autres encore sont revisités pour mieux s’inscrire dans les tendances actuelles. Offrez-vous l’incontournable tabouret Tamtam remis au goût du jour par Branexdesign, l’Egg chair redésignée par Tal R. ou bien encore la chaise Myto totalement remodelée par Konstantin Grcic.



Alors, ne vous laissez pas dépasser : osez visiter le passé ! Et surtout, souvenez-vous : ne jetez jamais un objet que vous jugez démodé car ce qui est « out » aujourd’hui sera « in » demain…