Kenzo parfums sur la piste du développement durable

Marie-Laure de Vienne
Pour Flowerbykenzo, son parfum mythique de l’an 2000, Kenzo innove dans une démarche éco-responsable : fontaine de remplissage et pochettes recharges.
Les prochaines fontaines Flower by Kenzo, pour que le parfum ne cesse jamais

Les prochaines fontaines Flower by Kenzo, pour que le parfum ne cesse jamais
©Kenzo

Kenzo modifie sa ligne majeure Flowerbykenzo (un floral poudré au coquelicot) en la rendant rechargeable. Les nouveaux flacons dévissables sont plus légers et rechargeables via des poches de recharge ou des fontaines disposées dans les points de vente de la marque.



Pour concevoir ces nouveautés, la marque a suivi une démarche de développement durable et la règle des trois R : réduire, réutiliser, recycler. Comparée à un flacon traditionnel, la pochette recharge réduit de - 66 % l’émission de gaz et de - 68 % la consommation d’énergie ; avec la fontaine, la diminution sera de - 47 % d’émission de gaz et de - 35 % de consommation d’énergie. Pour satisfaire à ses engagements, Kenzo s'est basé sur l’objectif de réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 (sommet du 19/12/2009 de Copenhague).



Certes le concept de remplir sa bouteille de parfum en boutique n’est pas nouveau ; mais il était réservé à quelques maisons de prestige ou des fragrances jouant sur la senteur de niche (Caron, Mugler, Guerlain, Kilian). L’intérêt ici est la vulgarisation du concept étendu à de très nombreux points de vente et le prix d’achat moindre pour la cliente (recharge - 15 et remplissage à la fontaine de - 25 par rapport au prix habituel).



Il vous faudra seulement attendre le 23 août pour bénéficier de cette idée.



www.kenzo.com