PK 22, le fauteuil idéal selon Poul Kjaerholm

Benjamin Tardy
Le fauteuil PK 22 est récompensé en 1957 par le Grand prix à la Triennale de Milan, premier prix mondial de design. Poul Kjaerholm y obtient ses lettres de noblesse pour les conserver encore aujourd'hui.
Le fauteuil PK 22, la perfection du design industriel

Le fauteuil PK 22, la perfection du design industriel
©DR

Poul Kjaerholm avait une obsession : la chaise idéale. Idéale dans le sens du confort, bien sûr, mais également dans le sens de la fabrication industrielle. Quelle forme, quelles lignes pouvaient assurer une assise parfaite et en même temps une facilité d'assemblage à grande échelle ? Cette recherche, ultra-présente dans son travail, verra sa consécration avec le fauteuil PK 22. La maison d'édition Fritz Hansen se fait aujourd'hui une joie d'éditer cet idéal des années 50.



« Idéal » n'est peut-être pas la définition exacte pour ce fauteuil, mais cela s'en rapproche. Ses pièces se montent avec une aisance déconcertante, cela lui vaut d'ailleurs de nombreuses copies frauduleuses. Attention ! Si par hasard vous le dégottiez à moins de 2000 € TTC (neuf, évidemment), ce serait un faux ! L'assise se veut confortable, bien qu'on regrette l'absence d'accoudoirs et qu'il soit un peu délicat de s'en extirper.





Malgré tout, le fauteuil PK 22 est élégant, discret et robuste. Plus qu'une icône, il est la véritable marque de fabrique du design industriel, et pour cause, il fut créé à cet effet. Son piètement en acier inoxydable brossé satiné s'accorde aussi bien avec le cuir qu'avec le daim ou encore l'osier de l'assise. Notons par ailleurs l'extrême qualité du cuir, le détail des surpiqures, et toujours cette même recherche de la perfection, comme un hommage à l'idéal de Poul Kjaerholm.



Ces différences de matières offrent une marge de manœuvre considérable pour la décoration intérieure, de par leur couleur et leur aspect. Une paire de PK 22 dans un bureau, ou face au canapé, son design bas (71 cm) lui assure de beaux jours dans nos salons. Gare aux meubles hauts qui pourraient jurer avec cette noblesse près du sol.



Depuis 1982, la maison d'édition Fritz Hansen distribue un large panel des créations de Poul Kjaerholm, dont le fameux PK 22. On y découvre des mises en situation charmantes du fauteuil. Petit bémol : le site est entièrement en anglais. Possibilité de l'avoir en langue allemande, ou chinoise pour les plus chevronnés.



www.fritzhansen.com