Quand le design rend visite au patrimoine

Laurence Wichegrod
Installée dans la "Maison d’ingénieur » à Bruay-La-Bussière, la nouvelle exposition de la Cité des Électriciens propose une réflexion autour du patrimoine minier et la manière, dont il peut influencer la créativité de jeunes designers. C’est le collectif Æquo, résidents de la cité des électriciens en 2019 qui propose une déambulation au travers d’un intérieur minier imaginaire mêlant objets anciens et contemporains, invitant le public à réaliser que le design est bien indissociable de l’habitat, même minier.
La cité des électriciens de Bruay-La-Bussière.

La cité des électriciens de Bruay-La-Bussière.
©2019 Antéale


Animés par l’envie de faire valoir la région des Hauts-de-France au travers d’une collection de mobilier durable et éthique, les trois designers industriels du collectif Æquo - et maison d’édition de mobilier et d’accessoires ancrée sur son territoire. L'exposition se nourrit de restitutions de leurs ateliers menés à la Cité pendant leur résidence avec les habitants, permettant d'appréhender, tant les usages de l'époque minière au travers d'objets emblématiques, que le paysage avant et après la mine.



Terrils Fertils version Soliflore est une allégorie de la métamorphose d'une friche industrielle en un paysage bucolique aujourd'hui inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. La partie visible de l'objet, le terril, fait office de cache pot et maintient la tige qui plonge dans un vase conique caché à l'intérieur. La nature prend racine dans le schiste et trône sur le terril.

Terrils Fertils version Soliflore est une allégorie de la métamorphose d'une friche industrielle en un paysage bucolique aujourd'hui inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. La partie visible de l'objet, le terril, fait office de cache pot et maintient la tige qui plonge dans un vase conique caché à l'intérieur. La nature prend racine dans le schiste et trône sur le terril.
©Studio Helle




De cette immersion dans ce site patrimonial et inspirant, ils ont imaginé une ligne d'objets qui reflètent un usage, une esthétique ou une technique passés, tels que : soliflore ou luminaire en forme de terrils, patères reprenant le motif de briques des corons, tapisserie, tatouages



Atelier intitulé l'habitant. Le but : découvrir et comprendre la vie au sein des cités minières quand les mines étaient encore en activité. Aequo a proposé aux participants de raconter leurs histoires à travers un objet symbolisant pour eux la vie dans leur cité. Ensemble ils ont réfléchi et imaginé l'identité graphique (Affiche) du projet.

Atelier intitulé l'habitant. Le but : découvrir et comprendre la vie au sein des cités minières quand les mines étaient encore en activité. Aequo a proposé aux participants de raconter leurs histoires à travers un objet symbolisant pour eux la vie dans leur cité. Ensemble ils ont réfléchi et imaginé l'identité graphique (Affiche) du projet.
©Aequo




A ces créations présentées pour la première fois dans les espaces d'exposition sont associés d’autres productions de designers locaux ou internationaux afin d’ouvrir une réflexion sur la valeur universelle de l'histoire et la vie des hommes qui se sont consacrés à l'extraction charbonnière.



La Cité des Électriciens est la plus ancienne cité minière préservée du Nord de la France, inscrite aux Monuments Historiques depuis 2009. Avec l’inscription du Bassin minier au Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de Paysage culturel, évolutif et vivant le 30 juin 2012, elle est l’un des cinq grands sites miniers du Nord et du Pas-de-Calais.



Alambic pour le café - Kit de point de croix - Le café rituel d'échange et de convivialité reste toujours une coutume sociale chère aux gens du Nord, le poêle à charbon rythmait la vie du foyer, le fond bleu représente la chaux bleue des intérieurs de logement minier.

Alambic pour le café - Kit de point de croix - Le café rituel d'échange et de convivialité reste toujours une coutume sociale chère aux gens du Nord, le poêle à charbon rythmait la vie du foyer, le fond bleu représente la chaux bleue des intérieurs de logement minier.
©Aequo




Totalement repensée dans ses usages et après avoir fait l'objet d'un ambitieux programme de rénovation, avec l'intervention de l'Atelier d'Architecture Philippe Prost, la Cité des Électriciens est depuis son ouverture au public en mai dernier, reconnue comme un lieu de référence dans la découverte du paysage, de l’urbanisme et de l’habitat minier. Dynamique et prospective, elle favorise l'interaction entre les habitants du territoire et les artistes, et fait vivre, au travers de la création la plus contemporaine, le riche patrimoine minier.



Hymne des corons - design Tim Defleur -,  jeu de 3 patères murales qui rendent hommage à la cité. Aequo édition.

Hymne des corons - design Tim Defleur -, jeu de 3 patères murales qui rendent hommage à la cité. Aequo édition.
©Studio Helle




Un programme très riche complète l'exposition, entre les visites guidées suivies du " petit plus "du dimanche, dans les yeux d'Aequo ateliers pour enfants.



Aequo présente « Quand le design rend visite au patrimoine » du 8 février au 9 août 2020 à Bruay-La-Bussière



www.aequo-edition.com

www.citedeselectriciens.fr

Tél. 03 21 01 94 20

https://www.facebook.com/CiteDesElectriciens/

mail : accueil@citédeselectriciens.fr



Affiche de l'exposition "Quand le design rend visite au patrimoine".

Affiche de l'exposition "Quand le design rend visite au patrimoine".
©DR