Sièges inspirés par un palanquin japonais

Christian de Rivière
Second volet de la collaboration du designer Jean-Marc Gady pour le fabriquant de sièges Perrouin. Inspirée par le palanquin japonais de bambou tressé, la collection porte ton simplement son nom : Kago, évoquant le confort d’assise et la légèreté des lignes.
Le hêtre, naturel ou teinté, habilement cintré confère au fauteuil une élégance toute contemporaine.

Le hêtre, naturel ou teinté, habilement cintré confère au fauteuil une élégance toute contemporaine.
©DR

Séduit par le concept du palanquin lors d’un voyage au Japon, Jean-Marc Gady  s’inspire du concept asiatique de chaise à porteurs pour imaginer sa nouvelle ligne de meubles pour Perrouin. Après un premier round couronné de succès avec la première collection Yumé, le designer crée cette nouvelle ligne d’assises à partir d’une structure légère en hêtre clair formant un nid, laquelle structure reçoit une garniture confortable dont les capitons reprennent le motif extérieur, lui conférant ainsi une ligne très graphique.


Au Japon, le palanquin, nommé « kago », est une élégante logette en bambou tressé portée à bras d’hommes.

Au Japon, le palanquin, nommé « kago », est une élégante logette en bambou tressé portée à bras d’hommes.
©DR


Au Japon, confort et sobriété sont de mise au service d’un design souvent minimaliste, respectueux de la nature et des traditions. Là-bas, le palanquin, nommé « kago », est en réalité une sorte de logette en bambou tressé portée à bras d’hommes, très apprécié autrefois sur les chemins difficiles pour sa légèreté et sa maniabilité. Pour plus de confort, on venait y glisser une couverture de soie et un toit léger.


Le bridge Kago symbolise un cocon à l'esprit chalet lorsque sa forme organique accueille une douillette fausse fourrure.

Le bridge Kago symbolise un cocon à l'esprit chalet lorsque sa forme organique accueille une douillette fausse fourrure.
©DR


Composée d’une chaise de salle à manger en deux versions, d’une chauffeuse et d’un bridge, le choix des tissus a été particulièrement rigoureux pour le confort qu’ils procurent. Une fausse fourrure généreuse, un velours moelleux ou encore un drap de laine douillet incitent à se lover dans ce siège particulièrement accueillant et polyvalent. 


La chaise existe en deux versions: assise seule capitonnée ou alors assise et dossier pour davantage de confort.

La chaise existe en deux versions: assise seule capitonnée ou alors assise et dossier pour davantage de confort.
©DR


Le savoir-faire ancestral du travail du bois et de l’assemblage de la maison Perrouin est mis en œuvre encore une fois, au service d’une collection à la fois contemporaine et confortable.


www.jeanmarcgady.com


www.perrouin.com