La Superleggera de Gio Ponti, ou la maxi mini

Benjamin Tardy
La chaise italienne fête ses 55 ans chez Cassina. L'occasion de revenir sur le bébé de Gio Ponti, un classique du design moderne.
Superleggera, la chaise la plus légère du monde en 1957 avec 1,7 kg

Superleggera, la chaise la plus légère du monde en 1957 avec 1,7 kg
©2010 DR

1945, la Seconde Guerre Mondiale prend fin et l'industrie a besoin d'être renouvelée. Les flottes doivent être reconstruites mais coûter le moins possible. L'architecte Gio Ponti, alors spécialisé dans l'aménagement des bateaux de luxe, va littéralement relancer l'entreprise. Il fait appel aux frères Cassina pour réaliser en 1951 sa première version de la chaise économique : la Leggera, « léger » en italien. Mais non content de ce prototype, il s'inspire du siège Chiavari pour créer la célèbre Superleggera.



Chiavari est en fait sa ville d'origine. Il porte un grand intérêt au mobilier traditionnel des Chiavarois car ils le construisent en bois simple et bon marché, mais robuste. La structure de la Superleggera ressemble beaucoup à celle du siège Chiavari, à ceci près que pour celle-ci, le dossier et le piètement se constituent de tubes métalliques ronds. Gio Ponti suit la devise de Mies van der Rohe « less is more » et réduit au minimum sa création.



Alors que la Leggera est commercialisée en 1955, sa petite sœur ne sort qu'en 1957. Editée en frêne naturel ou laquée noir ou blanc, l'assise est en cannage des Indes. Ce choix restreint des couleurs n'est pas anodin, et encore moins par défaut. Le noir et le blanc mettent en valeur la chaise en créant un contraste entre le piètement extrêmement fin et l'assise cannée. Par ailleurs, la finition naturelle permet d'uniformiser l'ensemble.



À l'époque, le piètement et le dossier étaient encore en bois. La Superleggera décroche le record du monde de légèreté avec 1,7 kg, ce qui est très peu pour une chaise en bois, en 1957. Devant un public sceptique vis-à-vis de sa chaise poids plume, Gio Ponti voulut montrer la résistance de sa chaise et la jeta du quatrième étage d'un immeuble dans le vide. Une bonne douzaine de mètres plus bas, elle rebondit sans se casser !



Cinquante-cinq ans plus tard, Cassina édite toujours la petite championne, qui reste un classique du design encore aujourd'hui. Tellement légère et donc pratique, la Superleggera est la chaise idéale pour la salle à manger. On la promène partout, elle prend peu de place et s'accorde à tout. Un vrai petit bijou.



www.cassina.com