Ça « Doum » et ça « Glüp » avec Sophie Larger

Fanny Roisin
Qui a dit que le design pour enfant se réduisait à la miniaturisation ? Sophie Larger, elle, conçoit un design de grande personne, pour enfant. Un trait profilé qui résiste aux cabrioles et cascades comme aux gros câlins et petits chagrins.
Sophie Larger, designer du grand pour petits

Sophie Larger, designer du grand pour petits
©DR

La majorité des créations de Sophie Larger s’imprègne d’énergie infantile, sans verser dans l’immaturité. En 1997, son pouf Glüp donne le top départ d’un design toujours plus ludique, toujours plus interactif. Glüp est une assise malléable qui s’adapte à toutes les morphologies. Ligne Roset repère le potentiel de cette création et l’édite. Dans le même temps, Sophie Larger obtient son diplôme de l’ENSAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs) en section Mobilier.



Forte de ce premier succès, Sophie fonde en 1999 sa propre agence de design, Inouï Design. Elle y propose des assises jouant sur formes, matières et couleurs, qui mettent nos sens en exergue. Orange, fuchsia, vert acidulé, bleu électrique et autres rouges, ajoutés aux matières élastiques ou duveteuses, créent des assises «*ultra-récréatives*».



Pédagogue du design. Depuis plus de 10 ans, Sophie Larger travaille au contact des enfants. De 2000 à 2004, elle participe au programme «*Mobi découverte*: les enfants designers*»*; une rencontre entre élèves de primaires, designers et l’industrie du meuble dans le but d’imaginer et de créer «*les meubles de leurs rêves*». L’expérience est couronnée de succès.



La jeune designer aborde également la scénographie pour jeune public. En 2005, elle réalise des tapis-sièges, des «*Dunes*» pour l’exposition «*Ombres et lumière*» du Centre Pompidou à Paris. Les tapis en mousse dessinent un relief obtenu grâce à un noyau souple en caoutchouc gonflé. Ces «*Dunes*» interviennent dans l’univers enfantin et stimule l’imagination. En 2006, Sophie Larger réitère au Centre Pompidou, cette fois avec l’atelier «*Matière molle à transformer*» qui propose aux enfants de créer un mobilier éphémère en apportant une réflexion sur le design au quotidien. L'année d'après, Glüp donne le jour à sa version mini, le mini Glüp édité par Ligne Roset en 2007.



Les noms d’assises de Sophie Larger résonnent comme de jolies onomatopées*: Glüp, Doum, Ioio, Oumï, Aya, Fuff. La designer concrétise parfaitement les attentes récréatives de l’enfant avec des structures souples et protectrices et des matières douces à toucher. Sophie Larger nous entraîne avec elle dans le monde de l’enfance, sans pour autant faire régresser l’adulte.



Roche Bobois lui commande en 2008 le pouf Lemon. Fidèle à ses assises enfantines, elle donne tout son sens au nom de sa création en l'habillant... comme un citron ! La couleur acidulée, les «*pépins*» blancs et même les parts qui régulent le pouf lui donnent toute sa saveur. La même année, Sophie Larger dessine le miroir Aqua, toujours pour Roche Bobois. L'originalité se trouve dans l'œil de sorcière qu'elle inclut astucieusement dans ce méli-mélo bulleux, lui donnant toute sa rondeur.



Elle continue de dessiner pour Roche Bobois en 2009, avec le fauteuil Five, et les lampadaires Fly et Quadrifoglio. Simple et fonctionnelle, mais toujours dans cet esprit ludique, Sophie Larger habille un châssis métallique d'un tissu extensible, cela suffit pour le lampadaire Fly. De son côté, le Quadrifoglio se compose de quatre lampes à abat-jour noirs ou blancs. Deux vers le ciel, deux vers la terre, la symétrie parfaite avec son pied droit à 4 barres. Un brin de rigueur dans son univers coloré, juste un brin.



www.inouidesign.com

www.ligneroset.fr

www.roche-bobois.com