Didier Gomez pour Ligne Roset : l'Homme, le temps et l'espace

Benjamin Tardy
Designer et architecte d'intérieur, Didier Gomez s'est illustré chez Roset comme l'un des designers phares de la ligne. Cette collaboration lui a d'ailleurs valu le « Nombre d'Or » décerné par le Salon du Meuble à Paris en 2002. Didier Gomez, ou la mission du designer.
Les Contours de l'Homme, pour l'Homme

Les Contours de l'Homme, pour l'Homme
©DR

Derrière ses fines lunettes, Didier Gomez ouvre son regard sur l'espace, le temps et l'Homme. Sa mission, en tant que designer depuis 1978 et architecte d'intérieur depuis 1985, il la définit ainsi :



« Replacer l'être humain au centre, dans une modernité qui ne sera que métissage ».



« Replacer l'être humain au centre, ... »

Un jeu de mot qui prend tout son sens lorsqu'on découvre sa collection Contours chez Ligne Roset. Le chêne des meubles s'entoure d'une structure alu finition acier, puis s'habille d'un plateau de verre émaillé blanc. Au centre se trouvent les espaces de rangement si c'est une commode ou un bahut, les tiroirs si c'est un bureau ; les Contours ne sont plus une limite mais bien un contenant pour l'Homme.



« ...Dans une modernité... »

Sans quitter l'idée de centre, Didier Gomez crée la chaise Patio. Ses courbes organiques, pour ne pas dire féminines, et sa finesse ravissent le design de nouvelles lettres de beauté. Une beauté moderne. Toujours dans le romantisme, la chaise French Line affiche une modernité des plus rétro. Le paradoxe se vérifie dans la forme des accoudoirs, lesquels assurent également le piètement avant. A l'arrière, les pieds se cambrent joliment. Enfin, le canapé Feng surprend de par son invitation au confort. Véritable contre-sens, ses lignes droites et son piètement inspirent la rigidité, mais l'assise rondement menée et les coussins moelleux invitent au confort.



« ...qui ne sera que métissage »

Par métissage, Didier Gomez entend le mélange des genres et des époques. Son canapé Wicky, tout de chanvre de Manille tressé, se marie à tous les styles de par son élégance et ses coussins déhoussables. Côté temporalité, les années 30 s'installent dans la collection avec le fauteuil Citta et le canapé-lit Nomade-Express. Leur design massif s'inspire des énormes buffets de l'époque d'entre-deux-guerres. Le designer fait du neuf avec du vieux, et confère à ces anciens mastodontes un équilibre entre hier et aujourd'hui.



www.didiergomez.com

www.ligneroset.fr